Montpellier - HERAULT - MONTPELLIER - les sans fac restent mobilisés à Paul Valéry


Montpellier - HERAULT - MONTPELLIER - les sans fac restent mobilisés à Paul Valéry

Par OCCITANIE TRIBUNE - Yacine BELKHEIRI, le 06 Octobre 2017

CAMPUS. La situation reste tendue à la fac de lettres de Montpellier, après l'adoption en décembre dernier de la proposition de loi réformant l'accès au master. Plusieurs centaines d’étudiants se retrouvent sur le carreau. Ils sont aptes à candidater, mais leur inscription est refusée. Selon des chiffres communiqués par le syndicat étudiant SCUM, 1'125 étudiants qui ont obtenu leur licence, n'ont pas été acceptés en master. Même situation pour 875 autres étudiants qui étaient en première année de master, dont le passage en deuxième année leur a été refusé. Plusieurs masters et bacheliers refusés La sélection à l'entrée s'avère donc très douloureuse pour certains candidats, contraints de devoir se réorienter. Les facs sélectionnent de plus en plus leurs étudiants, même si l’UM3 ne pratique pas le tirage au sort. « Des candidats diplômés à BAC+3, disposant de résultats satisfaisants se voient subitement contraints de changer d'orientation, après que leur dossier a été refusé par l'administration. Ce n’est pas seulement un statut, ça les bloque pour les bourses étudiantes et pour payer leur loyer » précise le porte-parole du syndicat. La fac de lettres précise qu’il n’y a pas de capacité d’accueil en licence et en master, mais pour le syndicat de combat universitaire, « les amphis ne sont pas pleins à craquer partout comme la filière ciné. La fac fait le choix de réduire le nombre d’étudiants ». Les "sans fac" dénoncent un problème de gestion interne et un manque de moyens dans cette faculté, qui ne compte pas moins de 21'000 étudiants. Le problème de places et de sélection est également observé dans la filière du sport, notamment en STAPS. Julien Lamoussière

Auteur : Montardy Anthony

Production : Métropolitain

Lien de la vidéo

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI