Hérault - Démantèlement d'une équipe de voleurs dans les camping-cars !

Hérault - Démantèlement d'une équipe de voleurs dans les camping-cars !

Hérault - Démantèlement d'une équipe de voleurs dans les camping-cars !

Par Source parquet de Béziers, le 07 Mai 2022

Partager

Démantèlement d'une équipe de voleurs dans les camping-cars sur l'A9 ayant fait 49 victimes - 55 000 euros saisis

Depuis l'été 2021, il était constaté une recrudescence de vols commis la nuit sur des aires de l'autoroute A9 au préjudice de propriétaires de camping-cars. Les malfaiteurs forçaient les portières côtés conducteurs selon un mode opératoire similaire et dérobaient essentiellement des objets multimédias, documents administratifs, argent liquide et moyens de paiement. Ils étaient parfois mis en fuite par le réveil des propriétaires qui dormaient dans leur camping-car.

Sous l'impulsion du groupement de gendarmerie de l'Hérault et la direction du parquet de Béziers, un groupe de travail dirigé par la brigade de recherche de la compagnie de gendarmerie de Pézenas était mis en place afin de tenter d'identifier les auteurs de ces vols aggravés. Les nombreuses investigations et surveillances diligentées permettaient d'identifier une équipe composée de quatre individus susceptible de se voir imputer une cinquantaine de vols ou tentatives de vols, essentiellement au préjudice de touristes étrangers. Par ailleurs, les véhicules des suspects forçaient également régulièrement les barrières de péage causant un préjudice estimé par la société VINCI à plus de 17 000 €.

Le 3 mai 2022, après la commission d'une nouvelle série de faits dans la nuit précédente sur des aires de l’A9 des départements des Pyrénées orientales, de l’Aude et de l'Hérault, les quatre suspects dont une femme étaient interpellées à Villemolaque (66), Perpignan et Nice, et placées en garde à vue. Outre les effectifs de la compagnie de Pézenas, dont le PSIG (peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie), cette opération de police judiciaire mobilisait d'importants moyens de la gendarmerie nationale : l'antenne GIGN de Toulouse, le GOS 34 (groupe d'observations et de surveillance de l'Hérault qui avait également participé aux investigations préalables), la section aérienne de gendarmerie de Montpellier et des unités autoroutières compétentes sur l’autoroute A9.

Les perquisitions réalisées dans le véhicule utilisé lors du dernier périple, ainsi que dans deux domiciles permettaient la découverte de nombreux objets volés ainsi que de 55 638 euros en espèces.

Contestant les faits ou ne les reconnaissant que partiellement, les quatre suspects d'origine bosniaque étaient présentés à l'issue de leur garde à vue au parquet de Béziers qui décidait de les faire juger l'après-midi même en comparution immédiate pour 49 vols ou tentatives de vols commis entre le 21 septembre 2021 et le 2 mai 2022, en réunion et avec effraction dans un local d'habitation (le camping-car étant assimilé à un domicile), faisant encourir 10 ans d'emprisonnement à celui jamais condamné et 20 ans d'emprisonnement aux trois autres qui étaient en récidive légale.

Le tribunal correctionnel renvoyait l’examen du dossier à l'audience du 15 juin 2022 à 14 heures. Dans l'attente, le tribunal ordonnait leur placement en détention provisoire.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI