Hérault - La Région soutient les projets dans l'Hérault : exemples !

Hérault - La Région soutient les projets dans l'Hérault : exemples !

Hérault - La Région soutient les projets dans l'Hérault : exemples !

Par Région Occitanie, le 02 Mai 2022

Partager

Saint-Clément-de-Rivière

Nid de verdure

Patience… La résidence Canopée va accueillir ses locataires courant juillet. Construits dans un cadre généreusement arboré, ses trois bâtiments en R+4 se fondent dans le paysage et répondent aux besoins des familles à revenus modestes grâce à 78 appartements du T2 au T4. La Région qui soutient la programmation de logements sociaux dans le contexte de crise, a accordé 67 000 € à cette opération.

 

Pézenas

L’œnotourisme autrement

Christine et Stéphane ont repris le domaine Sainte-Cécile du Parc avec une ambition : en faire un fleuron du bio et de l’œnotourisme en Occitanie. Tout en développant des activités innovantes avec des partenaires locaux, ils comptent ainsi aménager un centre de formation avec des salles de réunion et de dégustation. Coup d’envoi du chantier en septembre avec une aide régionale de 70 200 €.

 

Lunas

Tranches de bio

Cinq éleveurs se sont associés pour produire, transformer et vendre en direct leur viande et leur charcuterie de qualité, exclusivement bio. Une subvention de 36 440 € leur a permis d’équiper leur point de vente d’un atelier de découpe. Deux bouchers et un apprenti ont déjà été embauchés. Et l’ouverture à d’autres producteurs contribue à développer la filière et les circuits courts.

 

Montpellier

Salut les artistes !

Les friches ne sont pas une fatalité. Grâce à un coup de pouce régional de 61 800 €, l’ancienne caserne de la Halle Tropisme, au cœur du nouveau quartier de l’EAI, a été réhabilitée en lieu culturel bourdonnant d’activité. Depuis décembre, plus de 90 artistes et créateurs occupent en effet une trentaine d’ateliers et voisinent avec des espaces de formation et de workshops.

 

Béziers

Bonne pâte

André Decor était électricien. Appelé à la rescousse par son frère Johan, boulanger, il s’est pris de passion pour le métier. De là à racheter l’une des plus anciennes boulangeries de la ville, il n’y avait qu’un pas, franchi l’été dernier. Depuis, André comble les gourmands avec ses croissants et viennoiseries artisanales. La Région a bien sûr mis la main à la pâte en lui octroyant 42 000 €.

 

Capestang

Nouvelle piste pour la voie verte

Comment dynamiser la fréquentation touristique et la mobilité douce ? En revalorisant la voie verte qui relie Capestang à Cruzy. Cette stratégie, subventionnée à hauteur de 69 500 €, va s’appuyer sur la création d’ici cet été, de boucles de découverte du canal du Midi et de châteaux pinardiers, une nouvelle signalétique, et l’installation de mobilier et d’œuvres d’art.

 

Saint-André-de-Sangonis

Un pas vers la mobilité durable

Parce qu’ils sont plus sûrs pour les usagers, écologiques et propices à la qualité de vie, la commune souhaite aménager des chemins piétons reliant les points clés du village. Certaines portions ont déjà été réalisées ; d’autres vont l’être via des travaux de revêtement, de signalisation au sol et d’équipements en éclairage. La Région participe à hauteur de 81 000 €.

 

Montpellier

A l’ère des humanités numériques

Pour offrir les meilleures conditions d’études et de réussite à ses 21 000 étudiants, l'Université Paul-Valéry a initié le projet Nexus. Objectif : accompagner leur transition numérique face à la digitalisation croissante et à l'émergence de nouveaux métiers. Outre la mise en place de modules de formation, un bâtiment dédié sera construit d’ici 2026.

Cette « Fabrique des Humanités » réunira étudiants, enseignants-chercheurs et partenaires publics et privés pour travailler de façon collaborative avec un tiers-lieu pour la pédagogie par projet en lien avec les entreprises, un fablab, lieu d'expérimentation des productions numériques, et des espaces de rencontres.

Très impliquée dans cette opération, la Région lui a allouée une enveloppe complémentaire de 5 M€, portant son soutien total à 9,8 M€. Il faut dire que le programme immobilier, plus ambitieux, est passé de 1 174 m² à 2 547 m² de surface utile. Le marché de maîtrise d'œuvre devrait être lancé en mai.

 

Béziers

Des travaux au menu de la restauration scolaire

Entre le collège, le lycée d’enseignement général et technologique et les classes préparatoires aux grandes écoles, la cité scolaire Henri IV accueille près de 1 800 élèves dont 40 % déjeunent à la cantine. Cet espace restauration, désormais sous-dimensionné et au matériel plutôt ancien, va bénéficier d’une refonte complète financée par la Région (2,4 M€).

Le programme prévoit une réhabilitation lourde et un réaménagement des locaux. La salle de restaurant va être agrandie de 110 m² et dotée d’un self. Le monte-charge et la quasi-totalité des équipements seront aussi remplacés. A la clé ? un meilleur fonctionnement mais aussi plus de confort et de sécurité sanitaire pour les usagers.

Sont aussi prévus des travaux de mise en accessibilité et la rénovation des façades d’un bâtiment. En centre-ville et au cœur d’un ensemble architectural historique, le chantier s’annonce complexe : après une série d’études, il s’échelonnera de 2023 à fin 2024.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI