Marseillan - Installation plus de 25 mégotiers à Marseillan !

Marseillan - Installation plus de 25 mégotiers à Marseillan !

Marseillan - Installation plus de 25 mégotiers à Marseillan !

Par ville de Marseillan, le 18 Avril 2022

Partager

25 nouveaux mégotiers au service de l’environnement. 

Pour ne plus voir les cigarettes consumées jetées au sol, la Municipalité a installé plus de 25 mégotiers très voyants sur l’ensemble de son territoire.  

Il s’agit d’une solution éco-conçue pour la collecte et la valorisation des mégots à 100 % et en circuit court. Après avoir été collectés, les flux sont triés puis dépollués et transformés en objet d’utilité publique. Alors pensez-y, faites un geste pour vos enfants et pour l’environnement !  

 

Fumer tue ! Jeter un mégot pollue ! 

Geste en apparence anodin, le fait d’écraser ou de jeter son mégot à terre a une portée plus importante que vous ne l’imaginez. Du haut de ses 2,5 centimètres pour 0,22 gramme seulement, le petit filtre usagé d’une cigarette est doté d’une capacité impressionnante à nuire : à l’environnement bien sûr, mais aussi à vos finances : le fait de jeter son mégot au sol est sanctionné d’une amende de 68€. 

 

1 mégot par terre = 500 litres d’eau polluée ? 

Parce qu’il est fabriqué dans une matière plastique, l’acétate de cellulose, et parce qu’il s’imprègne durant la consommation de la cigarette de nombreuses substances chimiques nocives, le filtre est un puissant polluant pour l’environnement. Non seulement il lui faut 12 ans pour se décomposer, mais cette décomposition consiste en une altération de sa matière synthétique en micro et nanoparticules de plastique : ces mêmes particules que l’on retrouve dans les mollusques et poissons que vous consommez. Les mégots infusent littéralement dans les eaux de pluie, laissant s’échapper nicotine, métaux lourds et résidus de pesticides en quantités toxiques pour les écosystèmes. Lorsqu’ils sont ramassés par tonnes lors des campagnes de nettoyage et chaque jour par les services de voierie des villes, ils ont déjà contaminé leur environnement par leurs substances chimiques et par des particules de plastique. D’autres continuent leur chemin vers les égouts, les mers et océans : ils sont 4,5 milliards chaque année à se disperser dans la nature. Un chiffre effarant, quand on sait qu’un mégot peut à lui seul polluer jusqu’à 500 litres d’eau. 

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI