Hérault - Point de situation sur le dispositif d'accueil des déplacés ukrainiens dans l'Hérault

Hérault - Point de situation sur le dispositif d'accueil des déplacés ukrainiens dans l'Hérault

Hérault - Point de situation sur le dispositif d'accueil des déplacés ukrainiens dans l'Hérault

Par Préfecture de l'Hérault , le 27 Mars 2022

Partager

600 personnes en provenance d'Ukraine sont à ce jour recensées dans l’Hérault, dont 400 adultes et 200 enfants.

Les déplacés ukrainiens arrivent par leurs propres moyens, en véhicule individuel ou en transport collectif. Nombre d’entre eux sont accueillis par des proches, ou directement pris en charge dans les communes par les collectivités et les citoyens qui ont proposé des logements.

Un accueil adapté pour les déplacés ukrainiens ne disposant pas d’attaches locales s’est rapidement mis en place grâce à la mobilisation des collectivités, des associations sous la coordination du préfet de l’Hérault.

 

Un accueil d’urgence dans 2 centres équipés d’un guichet unique

Deux centres d’accueil d’urgence situés à Montpellier* et Béziers** sont mis à disposition et équipés par les communes concernées. Ces sites constituent un espace de premier accueil et d’orientation pour les nouveaux arrivants. * Gymnase Olympie de Montpellier : avenue Jacques Cartier, à proximité de l’arrêt de tram Ligne 1 – Place de l’Europe
** Palais des Congrès de Béziers : 29 avenue Saint-Saens
 

L’accueil et l’hébergement d’urgence sont assurés par les associations agréées de sécurité civile (Croix Rouge 34 à Montpellier, et Protection Civile 34 à Béziers). Une prise en charge psychologique est proposée par les bénévoles de la cellule d’urgence médico-psychologique (CUMP 34).

D’autres acteurs assurent depuis ce jour une présence au sein d’un guichet unique :

  • Interprétariat, accompagnement et orientation réalisés par les associations SOS Montpellier Ukraine, Gammes et Singa ;
  • Remise des convocations pour la délivrance des autorisations provisoires de séjour (protection temporaire) par la préfecture.

 Actuellement 60 personnes sont présentes au gymnase Olympie (pour une capacité de 80 places). Le site du Palais des Congrès de Béziers accueille principalement des personnes en transit.

 

Une orientation, en second niveau, vers de l’hébergement collectif ou des logements pérennes

Les familles se présentant dans l'un de deux centres d'accueil d'urgence sont orientées les jours suivants (après une évaluation médico-sociale effectuée à leur arrivée par les associations de sécurité civile) : soit directement chez des particuliers ou dans des logements mis à disposition par des collectivités, soit vers des dispositifs collectifs.

Un hébergement dit « d’accueil collectif » est proposé au CCAS EDF du Cap d’Agde. Ce site accueille 140 personnes, pour une capacité s’élevant à 216 places en bungalows. Les déplacés ukrainiens pourront y séjourner pendant quelques semaines, afin de stabiliser leurs situations, avant une orientation vers des solutions d’hébergements plus pérennes.

De nouveaux centres collectifs ouvriront prochainement dans l’Hérault.

 

Des besoins en hébergements pérennes

Les particuliers volontaires pour héberger des déplacés ukrainiens sont invités à se signaler auprès de la plateforme https://parrainage.refugies.info/ . Ces derniers seront directement contactés par l'association référente Singa, structure missionnée par le préfet de l’Hérault pour mettre en relation les accueillants volontaires et les personnes déplacées.

Les communes et EPCI de l’Hérault sont également invités à recenser les hébergements communaux et intercommunaux disponibles via une procédure en ligne accessible depuis ce même portail.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI