Bessan - A la découverte du Dolpo, région la plus difficile d'accès et isolée du Népal

Bessan - A la découverte du Dolpo, région la plus difficile d'accès et isolée du Népal

Bessan - A la découverte du Dolpo, région la plus difficile d'accès et isolée du Népal

Par VILLE DE BESSAN, le 17 Mars 2022

Partager

Le Dolpo est certainement la région la plus difficile d’accès et la plus isolée du Népal, et pour le Haut-Dolpo une des plus isolées de l’Himalaya. La mairie de Bessan propose de découvrir ce qui se passe dans cette contrée lointaine. Annick et Jean-Pierre Dessens sont de grands habitués des plaines du Népal à l’Everest, de la Mongolie au petit Tibet. Ils y vivent généralement de 4 à 5 mois par an, gravissant de hauts sommets, cherchant de nouveaux itinéraires.

Ces baroudeurs amateurs sont surtout passionnés de cette culture si loin de la nôtre. Cette passion, ils la font partager au public lors de rencontres où des films, réalisés par leurs soins, sont projetés. Un moment de découverte et d’échange qu’ils proposent aux Bessanais le vendredi 25 mars, à 18h30, à la salle du conseil municipal de la mairie. Pour mieux appréhender cette région, ils raconteront leur périple avec des moments de vie toujours captivant.

Annick et Jean-Pierre racontent : « Nous y avons marché plus de 130 jours, y connaissons les villages et un grand nombre de chemins ou sentiers parfois vertigineux, paisibles hauts de presque six mille mètres, cols sublimes où les hommes sont près des dieux.  Nous irons sur les traces de l’ethnologue français Corneille Jest, issu du Cnrs, ayant partagé il y a cinquante ans la vie des habitants et nous allons voir si quelque chose a changé ».

En 2021, Annick et Jean-Pierre y sont allés à nouveau. En quarante jours de marche : aucun touriste occidental rencontré, mais de belles rencontres dans ces villages perdus. Dénommé le « pays caché » en raison de son enclavement, il regorge de cols d’altitude aux drapeaux à prières multicolores, des lacs aux teintes improbables, de sobres monastères et les sourires d’un peuple fortement imprégné de bouddhisme. La vie s’est adaptée au covid, simplement. Entrée libre et ouverte à tous.

Bessan - A la découverte du Dolpo, région la plus difficile d'accès et isolée du Népal

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI