Occitanie - Carole Delga, était mardi 1er mars, au Salon International de l'Agriculture

Occitanie - Carole Delga, était mardi 1er mars, au Salon International de l'Agriculture

Occitanie - Carole Delga, était mardi 1er mars, au Salon International de l'Agriculture

Par Région Occitanie, le 12 Mars 2022

Partager

Carole Delga : « Nous investissons pour une agriculture forte, durable et capable d’assurer notre souveraineté alimentaire »

 

La présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Carole Delga, était aujourd’hui, mardi 1er mars, au Salon International de l’Agriculture à Paris. Elle y a rencontré des éleveurs et producteurs d’Occitanie présents pour porter haut et faire découvrir aux visiteurs leur savoir-faire et l’excellence des produits de la région. Avec un espace de plus de 2 000m² et 90 producteurs, l’Occitanie est la région la mieux représentée sur cette 58ème édition du Salon International de l’Agriculture. A l’occasion de sa visite, Carole Delga a réaffirmé le soutien de la Région aux agriculteurs d’Occitanie et a fait le point sur les projets en cours pour renforcer la souveraineté alimentaire de la région.

 

« La situation actuelle nous rappelle l’urgence de repositionner la France et l’Europe comme de grandes puissances agricoles. En Occitanie, 1ère région d’Europe pour les produits de qualité, 1er territoire bio de France, nous sommes à l’action avec notre Pacte vert pour relever ces défis. », a affirmé Carole Delga avant de préciser :

 

« D’ici mai, notre foncière agricole d’Occitanie, la 1ère de France, sera opérationnelle et devra nous permettre d’assurer le renouvellement des générations avec un objectif clair : atteindre un taux de remplacement de 100%, soit une installation pour chaque départ. En permettant aux agriculteurs de sécuriser leur accès au foncier, tout en réalisant les investissements nécessaires au lancement de l’exploitation, la foncière soutiendra des projets qui ne pourraient voir le jour faute d’un soutien par les circuits bancaires classiques.

 

Alors que le deuxième volet du rapport du GIEC, publié hier, alerte sur le risque de baisse de la production agricole et de l’insuffisance de la ressource en eau en Europe et dans notre région, nous devons accélérer la transition agroécologique. Nos « Contrats agriculture durable », dont le premier sera signé en juillet prochain, répondent à cet enjeu majeur. C’est une révolution dans l’accompagnement des agriculteurs qui souhaitent adopter des pratiques plus respectueuses de l’environnement, des ressources naturelles, tout en vivant mieux de leur métier. En 5 ans, nous avons doublé le budget régional dédié à l’agriculture pour permettre à nos producteurs d’adapter leurs méthodes de travail et leurs outils de production au changement climatique, pour concilier écologie et économie. En Occitanie, nous agissons pour une agriculture forte, une agriculture de terroir, familiale, qui crée de l’emploi et assure un meilleur revenu agricole.

 

Innover, c’est aussi préparer l’avenir en formant nos jeunes aux emplois de demain, aux métiers de la transition écologique. L’agriculture fait partie, avec le BTP, des deux filières choisies pour lancer l’expérimentation de notre Revenu Ecologique Jeunes qui va démarrer dans quelques jours. »

 

Photo © Antoine Darnaud - Région Occitanie

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI