Cap d'Agde - Parkings : le Maire peut-il utiliser les excédents pour financer ses projets ?

Cap d'Agde - Parkings : le Maire peut-il utiliser les excédents pour financer ses projets ?

Cap d'Agde - Parkings : le Maire peut-il utiliser les excédents pour financer ses projets ?

Par Agde Juste Verte et Sûre, le 20 Décembre 2021

Partager

Parkings payants du Cap d’Agde

 

Lors du conseil municipal du 14 décembre dernier, nous avons voté contre l’adoption du budget principal de la ville au motif, outre nos nombreux désaccords sur les orientations budgétaires dont nous avons déjà fait état, qu’à notre sens il est parfaitement illégal.

 

En effet, la réglementation que semble méconnaître notre édile et qui s’applique à la gestion des parkings payants par une municipalité lorsqu’il s’agit de parcs aménagés avec barrières hors des voies de circulation, impose que cette activité ne peut être reprise dans le budget principal, ce qui est le cas actuellement.

 

Les recettes et les charges sont « noyées » dans ce budget et l’excédent dégagé (1.4 m€ aux dires du maire) sert à financer on ne sait trop quoi.

 

La Loi est claire à ce sujet : la transparence doit être totale avec obligatoirement un budget annexe dédié retraçant l’intégralité des recettes et des dépenses liées.

Les excédents quant à eux ne peuvent servir qu’au financement de cette activité (entretien des parkings, …) et pas à autre chose.

 

Monsieur le Maire, depuis son élection,  n’a cessé de dénoncer l’absurdité de notre proposition de rétablir la gratuité des parkings sur le Cap d’Agde, allant jusqu’à prédire une augmentation  de 12% des impôts si cela devait arriver !

 

Nous avons bien compris qu’il avait besoin des excédents dégagés par cette activité pour le financement de ses coûteux investissements et qu’il était hors de question pour lui, au mépris de la loi,  de les sortir de son budget principal.

 

Toucher aux parkings payants et surtout à ses excédents c’est remettre en cause ses projets d’investissements (promenade, passerelle, …).

 

Dans ces conditions pourquoi maintenir les parkings payants au grand dam des agathois, des touristes et des commerçants si ce n’est pour entretenir ses projets fantasmagoriques sans pour autant améliorer le quotidien des habitants ?

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI