Béziers - Journée pour les Droits des Animaux : manifestation pour la fin des corridas

Béziers - Journée pour les Droits des Animaux : manifestation pour la fin des corridas

Béziers - Journée pour les Droits des Animaux : manifestation pour la fin des corridas

Par Colbac Anti Corrida Béziers, le 07 Décembre 2021

Partager

Vendredi 10 décembre, de 15h à 17h, Allées Paul Riquet à  Béziers

Le COLBAC Comité de liaison biterrois pour l’abolition de la corrida et des associations animalistes manifesteront pour le respect des intérêts fondamentaux de tous les animaux,  et en particulier des animaux de corrida.  

La Journée internationale pour les droits des animaux est célébrée le 10 décembre de chaque année. Elle vise à instaurer un débat public sur la manière dont les animaux sont exploités et traités. Elle consiste à manifester là où des animaux sont maltraités, torturés et tués.

À Béziers, on a encore le droit de torturer à mort des taureaux pour divertir des spectateurs. L’animal reçoit d’abord des coups de pique qui provoquent des blessures douloureuses et des hémorragies importantes, puis des harpons accentuant douleur et écoulement de sang ;  il est ensuite tourmenté à la cape dans le but de l’épuiser, avant le coup d’épée qui est très rarement fulgurant. Le taureau agonisant, les poumons emplis de sang, est enfin poignardé à la nuque, à plusieurs reprises.

Le COLBAC et les animalistes se mobilisent pour sensibiliser l’opinion à la cruauté des corridas et faire valoir les droits fondamentaux de tout animal à ne pas souffrir de douleur ou de blessure, à ne pas éprouver de peur ou de détresse, et à ne pas être tué sans nécessité. Ces droits définissent la notion de « bien-être animal » qui préoccupe aujourd’hui une très large majorité de Français : 84% jugent la protection des animaux importante, selon un sondage IFOP de 2021 (source : Woopets).[1]

  • Le Parti animaliste et les associations One Voice, L214, Alliance Éthique mobilisés.

Parmi les défenseurs de la cause animale initiateurs de cette action aux côtés du COLBAC : le Parti animaliste dont la cofondatrice Hélène Thouy est candidate à l’élection présidentielle 2022. À son programme : l’abolition des corridas et l’interdiction des écoles tauromachiques . Il sera représenté par Catherine Bry, correspondante du parti pour l'Hérault, et par Eddine Ariztegui, adjoint du maire délégué au bien-être animal à Montpellier, et l'un des 12 conseillers municipaux du Parti animaliste élus en France.

Également représentées, les associations nationales One Voice et L214 qui dénoncent régulièrement les actes intolérables envers tous les animaux, ainsi que l’association antispéciste montpellieraine Alliance Éthique qui agit pour le respect des droits de tous les êtres vivants, humains et non humains. Le COLBAC prévoit des prises de parole pour sensibiliser les Biterrois et interpeller la municipalité.

  • La conseillère municipale Aurélie Jené refuse de répondre aux anti-corrida

Pour Sophie Maffre-Baugé, présidente du COLBAC : « La corrida est une exception à l’interdiction de commettre des actes de cruauté et ses sévices graves envers un animal. La France doit légiférer pour supprimer cette exception génératrice de souffrances animales. En attendant, nous appelons le maire Robert Ménard à cesser d’autoriser ces barbaries dans notre ville. Nous regrettons que la conseillère municipale en charge du bien-être animal, Aurélie Jené, ignore nos sollicitations : elle n’a jamais répondu à notre courrier du 8 décembre 2020 et à notre récente demande de rendez-vous, le 26 novembre 2021 (cf. pièces jointes). À Béziers, la condition animale est très en retard et mal représentée ».   

Plus d'infos : https://colbac.info/

[1] Le regard des Français sur la loi contre la maltraitance animale et la place de ce sujet dans les débats de l’élection présidentielle de 2022 (sondage IFOP 2021 pour Woopets)

Béziers - Journée pour les Droits des Animaux : manifestation pour la fin des corridas

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI