Actus Littéraires - La 4e édition du Prix des Libraires « J'aime le livre d'art » 2021 récompense le livre événement LES MATRIARCHES de Nadia Ferroukhi et Laure Adler

La 4e édition du Prix des Libraires « J'aime le livre d'art » 2021 récompense le livre événement LES MATRIARCHES de Nadia Ferroukhi et Laure Adler

La 4e édition du Prix des Libraires « J'aime le livre d'art » 2021 récompense le livre événement LES MATRIARCHES de Nadia Ferroukhi et Laure Adler

Par LIBRE-LIVRE Rubrique SHOPPING, le 01 Décembre 2021

Partager

Le Prix a été remis ce jeudi 25 novembre 2021 au cours d’une réception à l’Institut national d’histoire de l’art, en présence de son directeur, Éric de Chassey, par Pascale Le Thorel présidente du groupe Art et Beaux Livres et de l’Association pour le rayonnement du beau livre. Les auteurs de l’ouvrage lauréat, Nadia Ferroukhi et Laure Adler, ainsi que toute l’équipe éditoriale d’Albin Michel étaient présents lors de la cérémonie.

Les Matriarches de Nadia Ferroukhi

Présenté par Laure Adler -  Albin Michel, 35 euros

« Dans nos sociétés dites modernes, l’égalité des sexes est loin d’être acquise. L’image des femmes reste encore trop souvent associée au “sexe faible”. Pourtant, dans certains endroits du monde, il en va autrement. Pendant dix ans, je suis allée à la rencontre de femmes qui structurent la vie économique et sociale de leur communauté, tout en assurant la transmission de la lignée, du nom, du patrimoine et de la culture ». Nadia Ferroukhi

Ce livre est une invitation à entrer dans ces dernières “sociétés de femmes” : de la Bretagne à la Chine en passant par le Mexique, un voyage à la rencontre de dix communautés aux quatre coins du monde.

Cela fait 5 ans maintenant que « J’aime le livre d’art » est devenu un véritable label de qualité. Cette année, avec une participation record de plus de 400 librairies et de 30 éditeurs, nous sommes fiers de poursuivre et d’amplifier cette promotion du beau livre avec l’Association pour le rayonnement du beau livre. « On sent un véritable engouement pour le livre d’art cette année. Les éditeurs et les libraires n’ont jamais été aussi réactifs » précise Pascale Le Thorel.

Les autrices

Nadia Ferroukhi, photoreporter, est diplômée en relations internationales.
Polyglotte, elle explore le monde avec son appareil photo et depuis dix ans, le parcourt à la rencontre des sociétés de femmes pour les plus grands magazines.

Laure Adler est journaliste, historienne, écrivaine, et productrice chez France Culture mais également spécialiste de l’histoire des femmes et des féministes au XIXe et XXe siècles.

A propos de l’association pour le rayonnement du beau livre:

L’association pour le rayonnement du beau livre, émanation du groupe Art et Beaux Livres du Syndicat National de l’édition, a été créée en 2020. Elle assure l’organisation et les évènements du groupe, notamment « J’aime le livre d’art ». Présidée par Pascale Le Thorel (directrice des éditions des Beaux-Arts de Paris et présidente du groupe Art et Beaux Livres au SNE), le bureau se compose de Nicolas de Cointet (Albin Michel), Christophe Stoop (BNF) et Matthieu Flory (Norma éditions).

À propos du groupe Art et Beaux Livres du SNE :

Le groupe Art et Beaux Livres, présidé par Pascale Le Thorel depuis 2009, défend avec l’appui de son chargé de mission, Guillaume Foussard, le livre d’art (art, design, photographie, architecture, etc.) et le beau livre. Éditeurs privés et publics se côtoient pour développer des projets collectifs et communiquer ensemble autour du livre d’art, à l’échelle nationale comme internationale. En 2010, le groupe lance www.livresdart.fr, le premier portail des éditeurs d’art et de beaux livres.

À propos de la Fondation Khöra-Institut de France :

Créée en 2000, la Fondation Khôra-Institut de France aide les chercheurs, écrivains ou personnes intéressées par l’étude et l’histoire culturelle du genre humain, en attribuant des bourses ou prix. Elle concourt également à toute œuvre à caractère humanitaire, littéraire, artistique ou patrimonial.

Selon un sondage IFOP, sur l’image et la réception du livre d’art/beau livre par le public : pour 86 % des sondés le livre d’art et le beau livre permettent de s’instruire tout en se faisant plaisir. Pour 79 % c’est un cadeau vraiment personnalisé et pour 76 %, il est original et sophistiqué. Enfin, 61 % pensent faire plaisir en offrant un livre d’art.

 

Editeur : Albin Michel

Nombre de pages : 176 pages

Prix : 35,00 euros

La 4e édition du Prix des Libraires « J'aime le livre d'art » 2021 récompense le livre événement LES MATRIARCHES de Nadia Ferroukhi et Laure Adler

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A DÉCOUVRIR AUSSI