Agde - L'amélioration du quotidien des agathois est-elle une priorité pour la majorité municipale ?

Agde - L'amélioration du quotidien des agathois est-elle une priorité pour la majorité municipale ?

Agde - L'amélioration du quotidien des agathois est-elle une priorité pour la majorité municipale ?

Par Agde Juste Verte et Sûre, le 18 Novembre 2021

Partager

Lors du conseil municipal du 15/11/2021, deux points ont retenu notre attention et ont donné lieu à débat au cours de la séance : la politique d’investissements et la fiscalité.

 

1. Les investissements pour la période 2022-2024

 

Comment ne pas réagir devant les choix politiques effectués par la majorité municipale ?

Des sommes importantes sont réservées aux opérations « de prestige » qui, aux dires du Maire, « tirent la station vers le haut » :

 

  • un total de 10,5M€ pour dénaturer la Promenade du centre ville,
  • 8,5M€ pour une passerelle sur l’Hérault au départ du Château Laurens,
  • 7,6M€ pour une nouvelle salle polyvalente…

…à la louche !

 

Par contre, au vu des sommes allouées, l’amélioration du quotidien des agathois n’est visiblement pas sa priorité :

 

Ce sont toujours les mêmes sommes insuffisantes qui sont réservées pour la réfection des voiries laissant subsister de nombreux trous et ornières, au grand dam des agathois mais également des touristes.

 Aucun crédit pour l’allée de la Flanerie dans l’immédiat, alors que son état exigerait des travaux d’urgence

50 000€ pour le mobilier des écoles (0.06 % du budget total !) contre 380 000€ pour l’équipement du Centre de tennis !

Et que penser de l’entretien des plages à qui l’on consacre à peine 369 000 € ou aux forces de police qui se voient attribuer la modique somme de 349 000 € (0.45% du budget total)?

 

Décidément, Monsieur le Maire, nous n’avons pas les mêmes priorités et n’évoluons pas dans le même monde. Nous aurions préféré des choix budgétaires plus en adéquation avec la réalité et plus à même de résoudre les problèmes rencontrés par les agathois : chômage persistant, niveau de vie insuffisant, difficultés de circulation en saison, de propreté, de sécurité …

Inutile de préciser qu’un programme d’investissement moins ambitieux (et plus utile aux agathois ?) certes, mais plus réaliste, pourrait dégager les marges nécessaires (en diminuant l’endettement et donc la charge annuelle de remboursement) pour supporter financièrement la gratuité des parkings, dont vous ne voulez pas entendre parler !

 

 

2. Les impôts locaux

 

Devons-nous vraiment nous réjouir quand vous affirmez que depuis 14 ans, vous n’augmentez pas les taux d’imposition ?

 

Ce n’est qu’un trompe l’œil qui ne leurre personne : les agathois ont vu flamber le montant de la taxe foncière en 2021 (en moyenne plus 5%) et en 2022 la seule revalorisation des bases de 1,4% fera augmenter le montant à payer dans les mêmes proportions.

Ces augmentations successives subies sont supérieures  au taux de variation des prix à la consommation sur la même période (+1,8 % en 2021 et 1,4% en 2022).

 

Afin de réduire la pression fiscale sur le contribuable agathois, nous avons proposé pour 2022 la baisse du taux du foncier bâti, proposition que vous avez promptement écartée.

 

Et pourtant, compte tenu des nombreuses constructions sur le Cap et le Grau, dont vous êtes à l’origine, « soi-disant » dédiées aux logements touristiques, la perte pour les finances communales serait compensée par l’augmentation des logements soumis non seulement à taxe foncière mais également à la taxe d’habitation maintenue pour les résidences secondaires.

 

Qui plus est, la révision des valeurs locatives (qui sert de base à la taxation de tous) prévue d’ici peu, pénalisera encore plus le contribuable, notamment les propriétaires de logements anciens.

 

Votre seul argument pour refuser cette proposition a été de déclarer que vous n’excluez pas une baisse dans les années à venir si les circonstances le permettent…

Nous savons tous que cette affirmation est purement gratuite et ne sera pas mise en œuvre au vu des contraintes réglementaires sur la fixation des taux à partir de 2023.

 

Au cours de ce conseil, ce ne sont pas seulement des divergences politiques qui sont apparues mais bel et bien des choix de vie radicalement différents pour les agathois.

 


La rubrique « LIBRE EXPRESSION »  des sites propriétés du Groupe ACTU direct est une  faculté offerte aux personnes physiques ou morales étrangères à notre site pour publier des textes sous leur seule responsabilité.

Nos sites offrent ainsi un espace de libre propos pluriel qui contribue au débat ouvert à toutes les expressions.

Ces textes n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent ni la pensée, ni la ligne éditoriale de nos sites ou de ses responsables.

Agde - L'amélioration du quotidien des agathois est-elle une priorité pour la majorité municipale ?

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI