Hérault - Technique de l'insecte stérile : un essai prometteur contre le moustique-tigre dans l'Hérault

Hérault - Technique de l'insecte stérile : un essai prometteur contre le moustique-tigre dans l'Hérault

Hérault - Technique de l'insecte stérile : un essai prometteur contre le moustique-tigre dans l'Hérault

Par Le Cirad, le 14 Novembre 2021

Partager

Après La Réunion, c’est à l’Hérault d’expérimenter pour la première fois en France métropolitaine la technique de l’insecte stérile (TIS). Objectif : démontrer la faisabilité de cette technique qui vise à terme à réduire les populations de moustiques tigres. L’EID Méditerranée et le Cirad ont présenté le 9 novembre les résultats de ce premier essai conduit cet été sur la commune de Prades-le-Lez. L’expérimentation, qui a eu lieu dans le cadre du projet Poc ERC* Mosquarel coordonné par le Cirad, est prometteuse.

ls se développent en secteurs urbanisés et sont vecteurs potentiels de maladies (dengue, chikungunya, ...) pouvant poser de graves problèmes de santé publique. Comment contrôler les moustiques-tigres (Aedes albopictus), présents aujourd’hui dans 65 départements de France métropolitaine ? C’est à cette question que tentent de répondre les acteurs de santé publique et en particulier l’EID Méditerranée, principal opérateur public de démoustication en France métropolitaine.

« La pullulation et le caractère aléatoire de leurs gîtes de reproduction, à 80 % chez l’habitant, ne permettent pas d’appliquer aux moustiques-tigres une stratégie de traitement comparable à celle déployée pour le contrôle des espèces locales de moustiques issues des zones humides », explique Rémi Cluzet, directeur technique de l’EID Méditerranée. « Et on sait qu’il n’y aura jamais une solution unique et qu’on devra recourir à une pluralité de dispositifs, parmi lesquels la prévention ». 

En complément des actions de prévention, l’EID Méditerranée, en partenariat avec des organismes de recherche comme le Cirad et l’IRD, expérimente des méthodes innovantes de contrôle des populations de moustiques-tigres. Parmi elles : la Technique de l’Insecte Stérile (TIS) avec lâcher aérien des moustiques mâles stériles par drone.

L’usage d’un drone pour lâcher des moustiques mâles stériles dans deux zones ciblées

L’EID-Med a ainsi mené entre juin et août 2021 dans deux quartiers de Prades-le-Lez (métropole de Montpellier) des essais pilotes de lâcher aérien automatique de moustiques mâles stériles par drone, avec l’appui de la municipalité et l’accord des habitants. Les résultats présentés à Prades-le-Lez le 9 novembre montrent que la technique a bien fonctionné.

« La faisabilité des lâchers aériens de moustiques mâles stériles a été montrée. La prochaine étape sera de démontrer l’efficacité de la méthode pour réduire une population cible de moustiques-tigres », précise Marlène Dupraz, scientifique du Cirad, impliquée dans un essai similaire à La Réunion. Cet essai a eu lieu dans le cadre du projet Mosquarel coordonné par le Cirad. Le projet vise à montrer la faisabilité, puis à mener au stade de la commercialisation des systèmes de lâcher aérien automatique de moustiques mâles stériles par drone dans le respect de la réglementation européenne. 

*ERC : European Research Council

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI