Béziers - Prison pour un homme de 55 ans, pour des faits de violences conjugales

Béziers - Prison pour un homme de 55 ans, pour des faits de violences conjugales

Béziers - Prison pour un homme de 55 ans, pour des faits de violences conjugales

Par Source parquet de Béziers, le 31 Octobre 2021

Partager

A l’audience de comparutions immédiates du 27 octobre 2021, le tribunal correctionnel de Béziers a condamné un homme de 55 ans, pour des faits de violences conjugales, à 2 ans d’emprisonnement dont 10 mois assortis d’un sursis probatoire avec obligations de se soigner, de travailler et d’effectuer un stage de responsabilisation pour les auteurs de violences conjugales.

 

Il avait été interpellé devant le domicile conjugal, à Béziers le 26 septembre 2021 en début d’après-midi, par les policiers du commissariat de Béziers après avoir, sans raison apparente, porté un coup de couteau au bras et plusieurs coups de poing au visage de sa compagne, âgée de 51 ans (8 jours d’ITT). Alertés par les cris, plusieurs voisins s’étaient interposés pour faire fuir l’homme avant d’appeler les forces de l’ordre.

 

Le mis en cause était fortement alcoolisé au moment des faits avec un taux de 0,97 milligramme d’alcool par litre d’air expiré lors de son interpellation.

 

Au cours de sa garde à vue, il affirmait n’avoir aucun souvenir des faits et expliquait avoir bu plusieurs bières.  

 

Il était présenté au parquet de Béziers le 28 septembre 2021 et placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention dans l'attente de son procès.

 

Il avait déjà été condamné à 14 reprises entre 1988 et 2019, notamment pour des faits de vols et de violences.

 

À l'audience, la victime avait exigé du tribunal, de manière agressive, que son compagnon ne soit pas envoyé en prison, affirmant vouloir se marier avec lui ; projet qu'elle pourra toujours envisager de concrétiser lorsque son compagnon sera libéré, puisque le tribunal n'a pas interdit au condamné d'entrer en relation avec la victime.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI