Frontignan - La bonne saison touristique de Frontignan la Peyrade malgré la crise

Frontignan - La bonne saison touristique de Frontignan la Peyrade malgré la crise

Frontignan - La bonne saison touristique de Frontignan la Peyrade malgré la crise

Par ville de Frontignan, le 27 Octobre 2021

Partager

Une enquête réalisée auprès d’un échantillon de 29 professionnels de la commune mais aussi les chiffres de fréquentation de l’office de tourisme et de l’hôtellerie, révèlent que l’activité touristique 2021 est globalement supérieure à celle de 2020 et équivalente à 2019. Une bonne nouvelle pour l’un des fleurons de l’économie locale, en pleine période de marasme.

Un début de saison satisfaisant

Ainsi, dès juin, les professionnels interrogés notent dans l’ensemble une bonne reprise d’activité notamment dans les restaurants et caveaux de dégustations.

Le mois de juillet affiche quant à lui des résultats plutôt satisfaisants. 44% des interrogés jugent en effet leur activité supérieure à 2019, 32 % équivalente, notamment grâce à la présence de la clientèle française, en particulier celle de proximité. On enregistre également à cette période un retour progressif des clientèles européennes.

Un bon mois d’août

En août, la fréquentation touristique était au rendez-vous. Le niveau d’activité est jugé très satisfaisant par la majorité des professionnels et au moins égal aux saisons antérieures à la crise sanitaire. 48% jugent leur fréquentation supérieure à 2019, 29% équivalente. Les hébergements enregistrent un bon taux de remplissage et des clientèles présentes jusqu’à fin août. La situation est également identique pour les activités nautiques et de pleine nature qui connaissent une très bonne activité tout au long du mois.

Une fin de saison au niveau de l’avant crise

Le mois de septembre affiche des résultats de fréquentation plutôt satisfaisants, notamment pour les activités de pleine nature, et hébergements. Par rapport à 2020, 47% jugent leur activité en hausse, 32% stable. 27% l’estime supérieur à 2019 et 46 % équivalente.  Les résultats sont plus nuancés pour les restaurants qui, pour certains, notent une activité en hausse (secteur plage), d’autres en baisse (secteur ville). Les cavistes interrogés ont fait part d’une bonne activité sur l’ensemble de la saison avec un ticket moyen assez élevé.

Malgré quelques craintes il semblerait que le pass sanitaire n’ait pas eu trop d’impact, à quelques exceptions plus marquées pour les restaurants du centre-ville.

Côté office de tourisme

La fréquentation des 2 points d’accueil est supérieure à 2020 mais, avec 13 093 visiteurs accueillis, reste en deçà de 2019. Il est à noter que les durées de visites à l’OT ont tendance à augmenter car les visiteurs souhaitent un conseil personnalisé.

Les accueils à distance (tél, mails, tchat), sont en nette progression (500 tchats enregistrés en juillet et août).

L’accueil « hors les murs » a rencontré un franc succès grâce à l’acquisition, cette saison, d’un vélo triporteur électrique qui permet d’aller à la rencontre des vacanciers. Facilement identifiable grâce à son habillage aux couleurs de l’office de tourisme, il a été présent en juillet et août dans les différents quartiers de Frontignan plage à proximité des postes de secours (matinée et fin de journée) et lors du marché du lundi, place Vauban (1500 personnes accueillies).

Côté cœur de ville, le stand mobile animé par un conseiller en séjour était présent tous les jeudis matins à l’entrée du marché rue du Port (près de 1 000 personnes accueillies).

Ce type d’accueil, de plus en plus proposé par les offices de tourisme, semble très apprécié des clientèles touristiques et locales.

Animations touristiques

Les balades découvertes organisées par l’office de tourisme et ses 14 partenaires ont également bien fonctionné avec cette année encore de nouvelles thématiques et 2 893 participants enregistrés sur les près de 200 dates proposées.

La nouvelle animation intitulée « Les Musc’halles » a rencontré un vif succès avec 209 participants accueillis. Cette dégustation de Muscat et alliance mets/vins animée par un œnologue tous les jeudis matins, en juillet et août, en cœur de ville a permis au public de découvrir les différentes subtilité des vins de Frontignan. Le Muscat était également à l’honneur durant l’été avec le concept « Un chef dans les vignes » qui associe un producteur et un chef qui propose un repas dans un domaine viticole.

En conclusion

L’activité touristique 2021 a été supérieure à celle de 2020 et globalement équivalente à 2019.

La clientèle de proximité a été très présente, notamment sur les activités de pleine nature et nautique.

Les demandes relatives aux activités à faire en famille, à la découverte des espaces naturels ou pour la pratique d’activités nautiques ont été importantes.

Le vélo aura été la « star de l’été ». En effet, cette saison révèle que le tourisme à vélo poursuit son essor avec une importante demande de la clientèle concernant les itinéraires cyclables et la location vélo.

Septembre est satisfaisant avec une bonne fréquentation tout au long du mois et un retour plus marqué des clientèles étrangères.

Il faut également noter la forte présence de camping caristes tout au long de la saison.

Les données relatives aux nuitées touristiques des mois de juillet, août et septembre, issues de la taxe de séjour, seront connues définitivement courant octobre et seront identifiées par secteur d’activité (hôtels, campings, locations meublés). On peut cependant d’ores et déjà noter une hausse des nuitées sur le 2ème trimestre par rapport à 2020 et 2019. Les premiers résultats du 3ème trimestre montrent une bonne activité notamment pour l’hôtellerie de plein air.

« C’est un bilan assez positif qui résulte, à la fois de l’étude menée auprès des professionnels, des chiffres de l’OT et de l’hôtellerie et ce malgré les craintes dues à la crise sanitaire. Cela démontre une nouvelle fois l’engouement, tant au niveau national qu’international, que suscite la ville de Frontignan la Peyrade en tant que destination touristique, en particulier sur les activités sportives et de pleine nature mais aussi autour du tourisme gastronomique », s’est réjoui Kelvine Gouvernayre, adjointe au maire chargée du tourisme, de la promotion des produits locaux et du Muscat.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI