Marseillan - Mission baguage à la Réserve naturelle nationale du Bagnas

Marseillan - Mission baguage à la Réserve naturelle nationale du Bagnas

Marseillan - Mission baguage à la Réserve naturelle nationale du Bagnas

Par ville de Marseillan, le 17 Octobre 2021

Partager

Chaque année, une équipe de bagueurs se retrouve tapie dans la Réserve du Bagnas, au moment de la migration des oiseaux paludicoles (inféodés aux marais). Durant tout le mois de septembre, ce ne sont pas moins de 746 oiseaux qui ont été capturés puis relâchés !

Le baguage des oiseaux kesako ?

L’ADENA s’appuie sur une équipe de bénévoles pour baguer les oiseaux.  Pierre Bulens, accompagné de sa femme Françoise, vient chaque année sur le Bagnas pour poser des bagues aux pattes des oiseaux. Installés dans la roselière, lieu de repos et de chasse pour les oiseaux paludicoles, ils étendent des filets sur un 264m afin de capturer les oiseaux. Une fois dans le filet, les oiseaux sont délicatement démaillés, bagués, mesurés puis relâchés dans leur milieu naturel. Lors du baguage, différentes informations sont relevées comme le sexe, l’âge, le poids et la longueur des ailes. Ces données permettent de contrôler leur état de santé et de suivre les individus dans le temps. Chaque oiseau porte, sur sa bague, un numéro d’identification unique, avec le pays où il a été bagué.

Cette méthode, n’altérant pas le comportement des oiseaux, permet d’étudier les populations d’oiseaux, leur présence sur le site et leurs mouvements migratoires si les oiseaux capturés sont déjà bagués. En effet, certains oiseaux peuvent avoir été bagués sur d’autres sites en France mais également en Europe !

Les résultats de la campagne de septembre

Les 3 semaines de baguage ont permis de capturer 746 oiseaux. Inféodés aux roselières ou aux petits arbustes, ces oiseaux représentent une vingtaine d’espèces.  Fait remarquable : la fiabilité d’une Gorge Bleue au Bagnas ! Bagué en 2018, le même oiseau a été recapturé en 2019 puis en 2021 ! Parmi les espèces nous retrouvons des Rousserolle, des Bouscarle, des Rougequeue à front blanc (cf photo) et même des Martins pêcheurs !

Est-ce que la bague gêne les oiseaux ?

Les bagues utilisées pour des petits oiseaux, de 15 à 20g, pèsent 31microgramme. Par exemple, pour un merle de 140g, sa bague est de 0.14g. A échelle humaine, pour une personne de 70kg, cela représente 10g.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI