Marseillan - Travaux sur le pluvial à Marseillan : trois gros chantiers de préservation de l'environnement

Marseillan - Travaux sur le pluvial à Marseillan : trois gros chantiers de préservation de l'environnement

Marseillan - Travaux sur le pluvial à Marseillan : trois gros chantiers de préservation de l'environnement

Par Sète agglopôle méditerranée, le 08 Octobre 2021

Partager

Le temps était de la partie ce matin pour la réception de trois gros chantiers de travaux relatifs au « pluvial » réalisés par Sète agglopôle méditerranée sur la commune de Marseillan. Yves Michel, Vice-président d’Agglopôle délégué au grand et petit cycle de l’eau, eaux pluviales urbaines, assainissement des eaux usées, eau potable, activités de pêches et de conchyliculture et Maire de Marseillan s’est rendu sur le terrain en présence des techniciens pour une visite des lieux.

Tout d’abord l’aménagement cet été d’un collecteur d’eaux pluviales au bas du faubourg Saint Pierre, permettant de séparer ce dernier du réseau d’eaux usées, ce qui permet désormais de mettre fin à un certain désordre hydraulique de la rue. Ce chantier va permettre de désengorger le secteur lors de fortes pluies et d’améliorer également la qualité des eaux rejetées dans l’étang (coût des travaux et des études 116 873€ TTC, auxquels il faut rajouter 86 545 €TTC euros de travaux sur le réseau d’eau potable).

Deuxièmement, en juin 2021, le réseau situé sous la rue du quai de Toulon a été doublé jusqu’à l’entrée du port. Ces travaux ont permis d’assurer la continuité hydraulique par rapport réseau existant situé sous la cave Noilly-Prat. Ces travaux permettront notamment de limiter les débordements en centre-ville lors d’épisodes orageux (coût des travaux et des études : 378 000€TTC euros).

Troisième et dernier chantier visité ce matin, le poste de relevage de Frontegeire, situé à proximité d’un lotissement, qui vient d’être remis en état pour faire face aux enjeux hydrauliques importants de la zone (récupération des eaux de ruissellement d’un bassin versant conséquent). La mise en place d’une pompe adaptée ainsi que l’installation d’une nouvelle armoire électrique sécurisée permettront de mieux protéger les habitations les plus proches des zones de débordements lors d’évènements pluvieux importants (coût du chantier et des études 377 850 euros TTC).

Soit environ 900.000 euros de travaux financés par Sète agglopôle méditerranée pour préserver l’environnement et la qualité de vie des habitants.  

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI