Agde - Nombreuses interrogations au conseil municipal d'Agde

Agde - Nombreuses interrogations au conseil municipal d'Agde

Agde - Nombreuses interrogations au conseil municipal d'Agde

Par Thierry Nadal, Marie-Josée Augé-Caumont, André Figuéras, Nadia Catanzano, Alain Ivars, Patrick Dumont., le 04 Octobre 2021

Partager

Réunion du Conseil municipal du 28/09/2021

 

 

Les différents points abordés lors de ce conseil municipal ont suscité de notre part de nombreuses interrogations, des informations manquantes ou incomplètes ne nous permettant pas de délibérer sereinement sur les différents sujets à l’ordre du jour.

Le manque de précisions, de documents ou d’informations est d’ailleurs récurrent depuis le début de notre mandat et nous empêche de juger en toute connaissance de cause du bien fondé des actions entreprises par la municipalité.

 

A l’ordre du jour de ce conseil figuraient des attributions de subventions aux associations pour des montants supérieurs à 23 000€. Sachant que la réglementation impose dans ce cas la signature d’une convention entre la Ville et l’association définissant l’objet, le montant et les conditions d'utilisation de la subvention attribuée, nous avons demandé à être systématiquement destinataires de ces conventions, avant le vote.

 

Il a également été question de la prise de participation de la société d’économie mixte VIATERRA, dont la Ville est actionnaire, dans une société par actions dont les statuts n’ont pas été communiqués, qui aura en charge la « redynamisation des commerces du centre ville visant à l’acquisition, la gestion et la valorisation des biens immobiliers ».
Suite à nos interrogations, la municipalité nous a affirmé que cette action se déroulerait sur la Ville de Béziers : dont acte.

Par contre la concession d’aménagement public signée avec VIATERRA a pris fin depuis le 31/12/2020. A ce jour, nous n’avons pas connaissance du montant final de la subvention d’équilibre qui devra être versée par la Ville à cette société ni la liste définitive des biens de reprise et leur valeur. Les informations communiquées lors du conseil de septembre 2020 faisaient suite au bilan des opérations arrêté au 31/12/2019. Nous ne savons pas, à ce jour,  dans quelles conditions ce bilan a évolué et les conséquences sur les finances communales.

 

Autre questionnement : le devenir de l’asile LACHAUD et les conditions de son aménagement.

Pour rappel, nous nous étions opposés lors du conseil du 24/11/2020 au projet de réhabilitation de cet immeuble qui prévoyait l’aménagement de logements pour les saisonniers par un opérateur privé.

Le Tribunal judiciaire de Béziers par un jugement du 10/06/21 autorise la révision des conditions du legs de M. LACHAUD à condition de prévoir dans le contrat de vente du bâtiment (qui sera réalisée pour 200 000€) la dation d’une partie de l’immeuble à la commune, une fois les travaux réalisés.

Or, Il s’avère que la Ville devra racheter 400 000€ la partie aménagée en centre social. Nous restons interrogatifs sur la réalisation effective de la dation imposée par le Tribunal.

 

Nous avons pris acte des travaux qui seront effectués dès cet hiver « à titre expérimental » pour la protection de la plage du Grau d’Agde, espérant que cette expérimentation s’avèrera positive. La Ville ne devrait pas être directement concernée financièrement par cette opération prise en charge par la CAHM.

 

Thierry Nadal, Marie-Josée Augé-Caumont, André Figuéras, Nadia Catanzano, Alain Ivars, Patrick Dumont.

Thierry Nadal, Marie-Josée Augé-Caumont, André Figuéras, Nadia Catanzano, Alain Ivars, Patrick Dumont. (04-10-21)

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI