Béziers - Le Colbac a manisfesté contre les corridas

Béziers - Le Colbac a manisfesté contre les corridas

Béziers - Le Colbac a manisfesté contre les corridas

Par Colbac Anti Corrida Béziers, le 27 Août 2021

Partager

Le Colbac a manifesté le samedi 14 août à Béziers contre les corridas organisée pendant la féria.

Une marche pour interpeller l’opinion et les pouvoirs publics : « Il est temps d’abolir cette tradition cruelle et archaïque. Nous réclamons la fin des corridas car ce sont véritablement des spectacles de torture animale » revendique Sophie Maffre-Baugé, présidente du Colbac. « Les blessures infligées au cours des corridas ont pour but de provoquer de la douleur et des hémorragies. Les piques et banderilles sont des instruments de torture pour l’animal qui est achevé à l’épée puis au poignard. Son supplice dure 20 minutes. La corrida est une tradition barbare qui n’a plus sa place dans notre société. »

Le Colbac a également dénoncé l’utilisation de l’argent public pour financer la tauromachie via des subventions massives aux clubs taurins ( 15 000 euros par an) ainsi que les propos publics outranciers de Robert Ménard à l’égard des anticorrida, la veille : « Qu’ils aillent se faire foutre ! ». Ces propos indignes d’un maire montrent le mépris de Robert Ménard pour les animaux victimes des corridas mais aussi pour les très nombreux Biterrois qui veulent en finir avec les corridas à Béziers. 

Mobilisation soutenue par de nombreuses associations et personnalités.

La marche est partie de l’avenue Clémenceau jusqu’à la place Jean Jaurès, en passant par une halte à l’hôtel de ville et devant la permanence de la députée  Emmanuelle Ménard. L’occasion de nombreuses prises de parole. À commencer par la Fondation Brigitte Bardot avec son directeur adjoint Christophe Marie qui est revenu sur la campagne d’affichage lancée jusqu’au 26 août dans les principales villes taurines dont Béziers. Ces affiches dénoncent « Un spectacle garanti avec souffrance animale ».

Présence également très remarquable du Parti animaliste avec sa présidente Hélène Thouy qui est aussi candidate à l’élection présidentielle 2022 : « La corrida n’est rien d’autre qu’un acte de cruauté, un acte si grave, qu’il est puni en France de la plus lourde peine concernant les infractions envers les animaux : 2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amendes »,

Robert Clavijo (Colbac), l’élu municipal Thierry Antoine, Thierry Hély ( FLAC), Fréderic Freund (Alliance Anti Corrida) , Didier Bonnet ( CRAC) , Magali Crozier ( Insoumis du Biterrois), Catherine Bry ( déléguée Parti animaliste) se sont aussi exprimés. De grandes associations régionales et nationales à l’image d’Alliance Ethique Montpellier, No Corrida, One Voice ou PAZ  Paris Animaux Zoopolis  ont également participé et pris la parole pour reclamer la fin des corridas. Présence également du fondateur du Journal de la Cause Animale qui a retransmis un live de la manifestation, simultanément sur plusieurs pages Facebook.  Même le célèbre rappeur Res Turner a fait le déplacement pour interpréter son tube Corrida Basta : « Égalité ? Ça ne marche pas, les dés pipés, on ne dit pas corrida mais  carnage prémédité… ».

Plus que jamais l’action continue pour le Colbac qui maintient la pression avec détermination.

 

Béziers - Le Colbac a manisfesté contre les corridas

Béziers - Le Colbac a manisfesté contre les corridas

Béziers - Le Colbac a manisfesté contre les corridas

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI