Bessan - Le billet de l'équipe Génération Bessan par Céline Sanchez, adjointe au maire chargée de l'Education

Bessan - Le billet de l'équipe Génération Bessan par Céline Sanchez, adjointe au maire chargée de l'Education

Bessan - Le billet de l'équipe Génération Bessan par Céline Sanchez, adjointe au maire chargée de l'Education

Par VILLE DE BESSAN, le 24 Août 2021

Partager

Tous les deux mois, un élu de la municipalité, membre de l’équipe Génération Bessan, propose un billet sur l’actualité. Retrouvez ci-dessous celui de Céline Sanchez, adjointe au maire chargée de la petite enfance, des affaires scolaires, périscolaires et de la jeunesse.

Depuis le début de la pandémie, la vie s’est vue limitée, beaucoup d’espaces collectifs, de lieux de culture et de moments de convivialité en famille et entre amis, de fêtes ont manqué. Les mois passent et portent leurs lots de protocoles, de restrictions et de précautions en tout genre. Nous les subissons tous, même nos jeunes qui doivent mettre en suspend la belle insouciance de leur âge et voient leurs apprentissages ou leur début de vie active impactés.

Lors d’échanges avec eux, ils expriment qu’il est difficile d’être peu en contact avec certains membres de leur famille ou amis, d’avoir leurs loisirs tronqués ou suspendus, d’apprendre ou travailler en distanciel, de ne pas pouvoir se rencontrer lors des récréations ou des repas à la cantine, de ne pas voir l’expression des visages avec le port du masque. Ce monde, où l’on avance souvent masqués et que nous trouvons si différent, c’est le seul que connaissent les enfants de 1, 2 ou 3 ans !

Certains jeunes ont vu naître la peur, l’anxiété ou le stress, des inégalités se sont trouvées décuplées et parfois même, des violences… Aussi, nous devons tous, les familles, les acteurs et les professionnels de la petite enfance, de la jeunesse et de l’éducation, mais aussi les élus, être plus que jamais attentifs à nos jeunes pour prévenir et contenir l’impact de cette crise sanitaire. Les agents municipaux (Atsem, animateurs…) et les enseignants s’impliquent pour tenter d’alléger, autant que faire se peut, les craintes et l’atmosphère parfois pesante.

Tous redoublent d’efforts et d’inventivité pour leur proposer des moments d’échanges favorisant la parole et ainsi regagner en bien-être, des loisirs et des apprentissages ludiques ou atypiques afin de maintenir leur attention et surtout, leur faire sentir une présence rassurante permettant d’avancer sereinement sur le chemin des savoirs, de l’autonomie et de la citoyenneté.

 Oui, certains projets ou actions ont été ralentis ou sont de moins grande envergure à cause du contexte actuel, mais d’autres voient tout de même le jour, apportant de la joie, éveillant la curiosité et faisant porter un autre regard sur leur environnement et prévenant les jeunes sur le monde qui les entoure. Alors restons vigilants et attentifs, soudés et bienveillants, porteurs d’espoirs et d’avenir pour nos jeunes qui seront les adultes de demain !

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI