Bessan - Aux côtés de l'âne totem, la jeunesse et le petit âne sont aussi mobilisés

Bessan - Aux côtés de l'âne totem, la jeunesse et le petit âne sont aussi mobilisés

Bessan - Aux côtés de l'âne totem, la jeunesse et le petit âne sont aussi mobilisés

Par VILLE DE BESSAN, le 03 Août 2021

Partager

Les légendes de l’âne étant connues, il faut le préparer. Chaque année, il est orné par la jeunesse locale selon ses goûts et l’année est apposée sur le dos. Bien en amont de la fête, les préparatifs débutent par l’élection des chefs de jeunesse. Ils ont la responsabilité de contribuer à une fête populaire et de qualité. Les traces de cette tradition remonteraient à 1788.

En 1958, apparaissent, à leurs côtés, trois filles, appelées initialement « cheftaines », aujourd’hui demoiselles d’honneur. La tradition se perpétue depuis, même si elle évolue un peu au fil du temps, avec l’apparition d’un petit âne pour les plus jeunes. A cette occasion, de nombreuses familles sont particulièrement actives pour le préparer et le faire vivre.

L’âne totem permet ainsi aux plus jeunes de se rassembler autour des mêmes valeurs lors de la fête de la Saint-Laurent, alliant générations et traditions. La municipalité, très attachée à la valorisation de l’animal emblématique, soutient avec intérêt toutes les initiatives de l’âne, du petit âne et de la jeunesse. Depuis quelques années, les Amis l’Âne interviennent et font office de gardiens des traditions.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI