Bessan - Le conseil citoyen participatif s'ouvre à la jeunesse bessanaise

Bessan - Le conseil citoyen participatif s'ouvre à la jeunesse bessanaise

Bessan - Le conseil citoyen participatif s'ouvre à la jeunesse bessanaise

Par VILLE DE BESSAN, le 13 Juillet 2021

Partager

Les premiers jeunes membres du conseil citoyen participatif ont souhaité témoigner de leur expérience de la pandémie. Léa et Johanna sont en 4e et Ugo et Noam en 5e au collège. Jules et Tristan sont en Cm2 à l’école Victor Hugo. Nathan Soriano, jeune stagiaire de Sciences Po, les a dernièrement guidés afin qu’ils puissent exprimer le ressenti de la jeunesse lors de cette crise sanitaire.

Pour eux, l’année s’est déroulée en grande majorité en présentiel. Seuls les collégiens ont dû faire une semaine supplémentaire de cours à distance avant de pouvoir retrouver leur établissement. L’accompagnement des professeurs a été très important même s’il leur a été difficile de s’adapter aux cours envoyés par e-mail, enregistrements audios…

Les jeunes du conseil citoyen ont constaté des difficultés chez certains jeunes. Les principales proviennent d’un accès difficile aux outils numériques avec des familles dépourvues d’ordinateur ou d’une connexion internet fiable. Les espaces numériques de travail ont aussi connu des disfonctionnements. Au final, ils déplorent des conditions sanitaires très contraignantes.

Ils sont très précis : « Au collège et à l’école nous avons respecté un protocole sanitaire strict. Ces règles ont été pesantes sur la durée. A l’école, les récréations étaient séparées entre classes. Nous n’avons pas pu voir tous nos amis. Les restrictions ont aussi été présentes lors des repas à la cantine ». Tout cela a rendu les discussions difficiles sans oublier le port du masque très compliqué à supporter.

Côté projets au sein du conseil citoyen, ils les peaufinent pour la rentrée avec la diffusion d’affiches de sensibilisation sur l’environnement : déchets jetés en ville, masques et mégots notamment. Et de conclure avec un projet majeur : « Nous souhaitons nous investir dans la réalisation d’un espace où les jeunes pourraient se retrouver pour travailler ensemble ou se divertir ».

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI