Béziers - 6 mois de prison pour avoir menacé son ancien employeur

Béziers - 6 mois de prison pour avoir menacé son ancien employeur

Béziers - 6 mois de prison pour avoir menacé son ancien employeur

Par Source parquet de Béziers, le 10 Juillet 2021

Partager

6 mois de prison pour avoir menacé son ancien employeur.

A l’audience de comparutions immédiates du 7 juillet 2021, le tribunal correctionnel de Béziers a jugé un homme âgé de 45 ans, domicilié à Béziers, pour des faits de menace de commettre un crime contre les personnes. Conformément aux réquisitions du parquet, il a été condamné à la peine maximale prévue par la loi, soit 6 mois d’emprisonnement, dont 2 mois ont été assortis d’un sursis probatoire pendant 18 mois, avec maintien en détention, interdiction de détenir une arme pendant 5 ans et interdiction d'entrer en relation avec la victime.

 

Les faits : Le 25 mai 2021, le responsable d’une agence d’intérim se présentait au commissariat de Béziers et expliquait qu’il était menacé par le mis en cause dans le cadre d'un contentieux les opposants à propos d'un accident de travail contesté. Le 26 mai, le journal Midi Libre recevait un courriel dans lequel le mis en cause annoncée son intention d'enlever et séquestrer son ex employeur en précisant « Je sais que ceci m’amènera tout droit en prison, minimum enlèvement et séquestration, et bien sûr si tout se passe bien car on ne connait jamais vraiment la finalité de ce genre d’action ». Dès le 27 mai, il était interpellé à son domicile et placé en garde à vue au commissariat de police de Béziers. Il reconnaissait les faits, affirmant avoir seulement voulu faire peur à son ex employeur pour obtenir gain de cause. A l’issue de sa garde à vue, le 28 mai, il était présenté au parquet de Béziers et placé en détention provisoire dans l'attente de son procès au cours duquel il présentait des excuses.

 

Il avait déjà été condamné à 16 reprises depuis 1994, notamment pour des vols, des violences et des conduites sous l’empire d’un état alcoolique.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI