Béziers - 5 ans de prison ferme pour le conducteur ayant mortellement percuté un motard à Faugères le 14 avril 2021

Béziers - 5 ans de prison ferme pour le conducteur ayant mortellement percuté un motard à Faugères le 14 avril 2021

Béziers - 5 ans de prison ferme pour le conducteur ayant mortellement percuté un motard à Faugères le 14 avril 2021

Par Source parquet de Béziers, le 04 Juin 2021

Partager

5 ans de prison ferme pour le conducteur ayant mortellement percuté un motard à Faugères le 14 avril 2021

Le 2 juin 2021, le tribunal correctionnel de Béziers a condamné le conducteur de 68 ans ayant mortellement percuté un motard le 14 avril 2021 à FAUGÈRES aux peines de 5 ans d'emprisonnement avec maintien en détention, annulation judiciaire du permis de conduire pendant 10 ans et la confiscation du véhicule qui n’était pas assuré.

À l'audience, il a reconnu sa responsabilité, affirmant qu’il n'aurait pas dû prendre le volant pour se rendre à un rendez-vous médical à Béziers.

La victime était mariée, père de trois enfants et devait prendre sa retraite en 2022.

 

Le mercredi 14 avril 2021 vers 8h du matin, les militaires de la gendarmerie de Bédarieux intervenaient pour un accident de la circulation entre un véhicule Citroën Xsara et une moto sur la RD909A au niveau de la commune de Faugères. Il résulte des investigations des gendarmes que Le conducteur de la voiture circulait dans le sens Hérépian vers Béziers et qu'il avait entrepris le dépassement de plusieurs véhicules malgré le manque de visibilité et la ligne continue. En fin de dépassement, il percutait le motard circulant en sens inverse le projetant à plusieurs mètres du point d’impact et entraînant son décès. La victime était un homme de 59 ans qui vivait à MAGALAS. Marié, manipulateur radio depuis une quarantaine d'années, il regagnait son lieu de travail au moment de l'accident, ayant l'habitude de circuler à moto.

 Le conducteur de la Citroën Xsara, un homme de 68 ans domicilié dans l'Hérault, était transporté au centre hospitalier de Béziers. Les analyses sanguines démontraient l'absence d'alcool et de stupéfiants. En revanche, il conduisait sans permis et sans avoir assuré son véhicule. Il était placé en garde à vue le 16 avril 2021 dès sa sortie de l’hôpital. Il expliquait aux gendarmes de Bédarieux qu’il avait pris l’initiative de doubler 6 ou 7 véhicules avant d’apercevoir la moto qui arrivait en sens inverse, il avait alors tenté de se rabattre dans un espace réduit entre deux véhicules et avait perdu le contrôle de sa trajectoire. Il reconnaissait ne plus être titulaire du permis de conduire depuis 2004 et affirmait regretter d’avoir pris le volant.

Photo d'illustration

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI