Bessan - Les charmes de la statue de la République entretiennent le mystère

Bessan - Les charmes de la statue de la République entretiennent le mystère

Bessan - Les charmes de la statue de la République entretiennent le mystère

Par VILLE DE BESSAN, le 24 Mai 2021

Partager

A Bessan, en 1885, la municipalité d’Eugène Aibran décide de construire sur la place de la Promenade une statue de la République, pour remplacer l’arbre de la liberté. L’architecte Genevière présente ainsi un devis et des plans. La statue envisagée représentera Marianne, symbole de la République française. Au XIXe siècle, Marianne était devenue un des grands symboles de la IIIe République et de nombreuses mairies décident de créer des bustes ou de faire construire des statues à son effigie.

Comme le précise Ronny Despature, conseiller municipal déléguée à la valorisation culturelle, « si au cours de la Révolution française Marianne était coiffée du bonnet phrygien, les municipalités vont préférer remplacer ce bonnet par une couronne ou un diadème ». Ce sera le cas à Bessan. La statue en fonte sera acheminée par voie ferrée via la gare. Après de savoureuses péripéties administratives, elle est inaugurée le 14 juillet 1885, jour de fête nationale.

Cette dernière sera déplacée en 1894 pour prendre place sur une fontaine nouvellement construite. Son emplacement (toujours actuel) marquera le paysage en donnant au lieu le nom de place de la République. Le temps faisant ses ravages, la fontaine sera détruite et un nouveau bâtiment en bêton verra la pose d’un nouveau buste en bronze. Il faudra attendre le bicentenaire de la Révolution pour que la municipalité d’André Crouzat, en 1989, décide de restaurer la place et d’y installer à nouveau la Marianne.

Dernièrement, des photos de la statue ont questionné des habitants. Les rondeurs de Marianne laisseraient à penser qu’elle est… enceinte. Il est vrai que la question peut se poser en voyant ses arrondis suggestifs. Enfanterait-elle symboliquement la République ? Cela restera un mystère car aucune archive ne le confirme. A noter que le buste qui avait eu l’audace de la remplacer dans les années 1970 se trouve aujourd’hui dans la salle du conseil municipal de l’hôtel de ville lui laissant pleinement la vedette !

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI