Béziers - Condamnation d'un médecin pour des propos antisémites et racistes via un réseau social !

Béziers - Condamnation d'un médecin pour des propos antisémites et racistes via un réseau social !

Béziers - Condamnation d'un médecin pour des propos antisémites et racistes via un réseau social !

Par Source parquet de Béziers, le 24 Avril 2021

Partager

Condamnation d'un médecin anesthésiste pour des propos antisémites et racistes via un réseau social

Le lundi 19 avril 2021, le tribunal correctionnel de Béziers a rendu un délibéré condamnant un médecin anesthésiste de 71 ans à une peine de 8 mois d’emprisonnement avec sursis et de 8000 euros d’amende pour des faits d’injures publiques et de provocation publique à la haine ou la violence en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion. Le tribunal a également ordonné la publication de la condamnation ainsi que la privation de son droit d'éligibilité

L’association Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme (BNVCA) avait déposé plainte le 16 avril 2020 suite à la découverte de propos à caractère antisémite publiés sur un compte du réseau social russe VKontakte. L’enquête, initialement dirigée sous l’autorité du parquet de Paris, permettait de relever plusieurs publications à caractère antisémite mais également raciste entre le 24 mars 2020 et le 29 mai 2020 et d’identifier le titulaire du compte et auteur des propos litigieux. Ce dernier demeurant dans le département de l’Hérault, la procédure était transmise au parquet de Béziers. Le mis en cause  était entendu par les gendarmes de la brigade de Capestang et reconnaissait les faits. Il expliquait ne pas avoir su que ses écrits étaient publics et affirmait qu’il les avait rédigés alors qu’il avait contracté la Covid 19, qu’il avait dû s’isoler sans pouvoir soigner ses patients et qu’il était en désaccord avec les mesures sanitaires prises par le Gouvernement. Lors de l’audience de jugement du 23 mars 2021, il justifiait ses publications par la fatigue et l’exaspération, il déclarait cependant avoir pris conscience du caractère antisémite de celles-ci et présentait ses excuses.

Photo d'illustration

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI