Mèze - Vignobles gelés : Henry Fricou rencontre les viticulteurs

Mèze - Vignobles gelés : Henry Fricou rencontre les viticulteurs

Mèze - Vignobles gelés : Henry Fricou rencontre les viticulteurs

Par ville de Mèze, le 11 Avril 2021

Partager

Vignobles gelés : Henry Fricou rencontre les viticulteurs

Le constat est terrible. Quelques heures d’un froid intense ont suffi à anéantir une grande partie du vignoble mézois. Cet épisode de gel exceptionnel pour la saison est arrivé au pire des moments. Celui où les bourgeons qui donneront les fruits venaient de sortir.
Déjà fortement pénalisée par la crise sanitaire, c’est toute la profession viticole qui est à nouveau très durement touchée.
Henry Fricou, maire de Mèze et Philippe Garces, conseiller délégué à l’agriculture, se sont rendus, ce 9 avril, sur deux domaines viticoles de la commune afin de prendre la mesure de la catastrophe.
Julie Benau, propriétaire du domaine de Creyssels et Jean-Baptiste de Clock, propriétaire du domaine de Font Mars ont dressé un état des lieux catastrophique. Des parcelles gelées entre 70% et 100%, des jeunes plans détruits et même, une récolte 2022 compromise. Ce désastre s’ajoute à une période très difficile pour tout le secteur en raison de la pandémie qui a fortement impacté la vente, aussi bien sur le marché national qu’à l’exportation.
Hier soir, en conseil communautaire, Henry Fricou est intervenu afin que des mesures de soutien puissent être prises par Sète agglopôle.

Les agriculteurs d’ores et déjà appelés à déclarer leur sinistre

Direction Départementale des Territoires de la Mer de l’Hérault (DDTM 34) a déjà mis en place un dispositif. Afin de recenser l’ensemble des dégâts, un questionnaire a été mis en ligne par la chambre d’agriculture de l’Hérault : Cliquez ici >>>

Il est essentiel que tous les agriculteurs sinistrés y apportent leur contribution. Ce recensement permettra le déclenchement des mesures d’aides comme l’exonération de la Taxe sur le Foncier Non Bâti, la prise en charge partielle des cotisations sociales, etc…
Par ailleurs, une procédure de reconnaissance pour les calamités agricoles est également mise en œuvre. Elle vise à prendre en compte les pertes de fonds sur la vigne (pieds gelés qui doivent être remplacés) et la perte de récolte en arboriculture.
La DDTM 34 précise que les communes n’ont pas de démarche particulière à entreprendre pour être reconnues sinistrées au titre des calamités agricoles. Ce sont les données de Météo France qui détermineront automatiquement le classement des communes concernées.

Mèze - Vignobles gelés : Henry Fricou rencontre les viticulteurs

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI