Sète - Du chant pour les résidents du Thonnaïre et une classe de l'école Ferdinand-Buisson

Sète - Du chant pour les résidents du Thonnaïre et une classe de l'école Ferdinand-Buisson

Sète - Du chant pour les résidents du Thonnaïre et une classe de l'école Ferdinand-Buisson

Par ville de Sète, le 14 Mars 2021

Partager

Du chant pour les résidents du Thonnaïre et une classe de l’école Ferdinand-Buisson

Dans le cadre de la CGEAC (Convention de généralisation de l’éducation artistique et culturelle), charte de démocratisation de la culture signée par la Ville en avril 2019, l’art vient à la rencontre des Sétois.

C’est une belle rencontre qui a eu lieu jeudi 11 mars au sein de la résidence autonome du Thonnaire, située à l’île de Thau. Dans cet établissement pour séniors géré par le CCAS de la Ville, un groupe de résidents a participé à la création d’une chanson en compagnie d’Erwan Naour et Bertille Fraisse, tous deux membres du groupe Wallace, dans le cadre d’ateliers culturels intitulés Le Voyage de Pénélope. Pénélope, intrépide fillette de 9 ans rêvant d’espaces lointains, va parcourir l’étang et ses canaux accompagnée de son fidèle hippocampe. Celui-ci, amoureux de son environnement saura lui montrer les richesses locales du milieu naturel et de ses habitants.

Ce vendredi 12 mars, c’est une classe de CM1 de l’école Ferdinand Buisson qui a participé à l’écriture d’une chanson sous le regard de leur institutrice et de Nicolas Grosso, guitariste bien connu des Sétois. Toujours sur le thème de l’écologie et de la protection de la lagune de Thau, les élèves se sont dit ‘enchantés d’avoir pu créer une chanson dont le thème est important de nos jours'.

Ces ateliers se veulent intergénérationnels. Ils sont en effet destinés à trois groupes de public : enfants, public scolaire et séniors). Les musiciens du groupe Wallace et Nicolas Grosso ont pu transmettre aux séniors et aux enfants de la classe de CM1 de l’école Ferdinand-Buisson leurs connaissances en matière d’écriture musicale.  Le tout  croqué sous la plume de l’artiste Topolino, venu immortaliser ces ateliers artistiques.

L’ensemble de ces chansons sera restitué dans un livre accompagné d’un disque.

Au foyer autonome du Thonnaïre et à l'école Ferdinand-Buisson, quelques feuilles de papier, un stylo et une inspiration puisée dans les paysages de Sète et de l’étang de Thau auront permis de donner naissance à des textes dont les mélodies sonnent comme un hommage aux paysages du littoral Sétois.

Sète - Du chant pour les résidents du Thonnaïre et une classe de l'école Ferdinand-Buisson

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI