Mèze - Viticulture - Deux domaines viticoles Mézois labellisés.

Mèze - Viticulture - Deux domaines viticoles Mézois labellisés.

Mèze - Viticulture - Deux domaines viticoles Mézois labellisés.

Par ville de Mèze, le 13 Mars 2021

Partager

Viticulture – Environnement : deux domaines viticoles Mézois labellisés.

Au mois de janvier, les domaines viticoles Les Yeuses et de Bellemare à Mèze ont reçu la certification « Exploitation de Haute Valeur Environnementale ».

Cette mention, délivrée par le ministère de l’agriculture, valorise les agriculteurs pour leurs pratiques respectueuses de l’environnement (sol, eau, biodiversité…). Autonomie de l’exploitation, amélioration de la valeur ajoutée des produits, réduction de la consommation énergétique et de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques… La Haute Valeur Environnementale (HVE) correspond au niveau le plus élevé de la certification environnementale des exploitations agricoles. Elle est soumise à une réglementation nationale.

Au domaine Les Yeuses, Magali et Sylvain Dardé sont engagés dans cette démarche. Inspirés par le bon sens paysans de leurs pères Jean-Paul et Michel, ils expliquent  « Nous sommes fiers d’être arrivés au but. Il a fallu faire évoluer nos pratiques culturales notamment celles liées à la gestion des mauvaises herbes et à l’entretien des abords des vignes comme les fossés, les talus, les haies… Nous avons diminué drastiquement la quantité d’herbicides et avons depuis une dizaine d’années replantés des haies pour favoriser la biodiversité. Aujourd’hui, nous arrêtons l’emploi d’herbicides sur 2 parcelles pour essayer d’aller plus loin dans l’agriculture verte »

Le respect des critères fait l’objet d’un suivi annuel.

Benjamin Baudry, directeur d’exploitation du Domaine de Belle Mare se réjouit également :  « Nous sommes heureux d’avoir obtenu la Haute Valeur Environnementale. Cette distinction permet au domaine de Belle Mare de prendre un virage et d’entrer dans une nouvelle ère. Aujourd’hui, nous sommes tous conscients des enjeux environnementaux. Si nous souhaitons pérenniser notre savoir-faire en viticulture, nous devons évoluer afin que notre terroir continue de nous donner ce qu’il y a de meilleur. Notre richesse, c’est notre terre ! »

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI