Mèze - Le nourrissage des oiseaux désormais interdit sur l'ensemble du territoire communal.

Mèze - Le nourrissage des oiseaux désormais interdit sur l'ensemble du territoire communal.

Mèze - Le nourrissage des oiseaux désormais interdit sur l'ensemble du territoire communal.

Par ville de Mèze, le 12 Mars 2021

Partager

Le nourrissage des oiseaux désormais interdit

Les habitants de Mèze sont de plus en plus nombreux à exprimer leur agacement face aux nuisances sanitaires, olfactives et visuelles engendrées par la pullulation des pigeons en cœur de ville.

Les dépôts de graines et autre nourriture sont l’une des principales causes de cette prolifération. Le travail du service municipal de propreté urbaine est particulièrement impacté par ce fléau.
Afin de faire cesser ces comportements, le maire de Mèze vient de prendre un arrêté municipal interdisant les jets et dépôts de nourriture destinés aux pigeons, autres volatiles et, de manière plus générale, aux animaux errants où vivants à l’état sauvage. Il s’applique désormais sur tout le territoire communal, aussi bien privé que public (les voies publiques, espaces verts, emplacements aménagés pour les enfants, parties privatives d’immeubles, etc…).
Conformément au règlement sanitaire départemental, les contrevenants s’exposent à une contravention pouvant s’élever à 450 euros.

Aimer les oiseaux, ça n’est pas les nourrir

En lien étroit avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) Occitanie, la Ville de Mèze s’inscrit dans une démarche favorisant une meilleure coexistence entre l’homme et la nature.

La LPO ne préconise pas le nourrissage artificiel des oiseaux. Elle conseille plutôt d’aider les animaux sauvages par des plantations de différentes essences de plantes dans les jardins et balcons, en laissant la végétation monter en graine, en réservant des zones refuges pour les insectes ou en favorisant des arbustes à baies. La promiscuité des animaux favorise des maladies aviaires causant de grandes mortalités chez les oiseaux. La LPO précise aussi que le pain est un aliment néfaste pour les oiseaux.

Un arrêté municipal interdit désormais le nourrissage volontaire des pigeons et autres animaux sauvages sur l’ensemble du territoire communal.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI