Sète - Rencontre avec Francis Arend, président d'Habitat Jeunes.

Sète - Rencontre avec Francis Arend, président d'Habitat Jeunes.

Sète - Rencontre avec Francis Arend, président d'Habitat Jeunes.

Par Ville de Sète, le 09 Mars 2021

Partager

Rencontre avec Francis Arend, président d'Habitat Jeunes

Francis Arend, président de l’association Habitat Jeunes Sète et Bassin de Thau qui loge et accompagne des jeunes de 16 à 30 ans, retrace son parcours, et énonce les projets futurs.

Du commerce international à l’associatif, il n’y a qu’un pas. Francis Arend l’a définitivement franchi lorsqu’il est entré à la retraite, en 2013. Après une longue carrière dans un groupe international de grande distribution spécialisée où il a “exercé des fonctions de directeur régional en France, directeur général exécutif de filiales en Europe de l’Est, puis en Amérique latine”, ce dernier a souhaité donner de son temps aux autres.

“J’avais envie d’investir mon énergie et mes compétences au bienêtre des autres”, affirme-t-il. Préalablement impliqué dans le milieu associatif, en exerçant les fonctions de secrétaire du Rotary Club Sète Bassin de Thau, puis de secrétaire des Amis du Musée Paul Valéry depuis quelques années, Francis Arend est devenu en 2019 le président de l’association Habitat Jeunes Sète et Bassin de Thau (HJSBT). Créée en 1976, cette association à caractère social a pour mission d’accueillir, de loger et d’accompagner des jeunes de 16 à 30 ans, salariés, apprentis, stagiaires, étudiants, en formation, ayant besoin d’un logement. Elle accueille aussi des jeunes en situation de précarité. “ J’ai découvert en 2018 l’association et son projet. Ce dernier m’a attiré, car il s’adresse aux jeunes ayant des difficultés à trouver des moyens matériels et financiers pour mener à bien leur projet. C’est pourquoi j’ai accepté d’en prendre la présidence”. À l’époque, l’association possédait déjà deux établissements situés en cœur de ville. Le premier, la résidence Blanc, comporte aujourd’hui 27 logements ainsi que les bureaux de l’association. Le second, la résidence Sévigné, est doté de 15 logements. Les jeunes de 16 à 30 ans ayant un projet personnel ou professionnel ont la possibilité de rester entre 3 mois et 3 ans.

En 2019, pas moins de 158 jeunes ont été accueillis et logés. Outre un logement à tarif avantageux, et une aide à l’orientation et aux démarches administratives, ils ont pu bénéficier de 5702 repas servis par Boutique Logement. 325 jeunes accueillis ont aussi bénéficié du “Dispositif Levier”, consistant à aider les jeunes de 18 à 25 ans en situation de précarité ou rupture familiale et/ou sociale. Ils peuvent bénéficier d’un logement tempo – raire dans un appartement en colocation. “Une de mes plus grandes satisfactions a été de voir des jeunes revenir quelques années après pour nous remercier, et de constater qu’ils réussissent professionnellement. Cela nous rassure dans la volonté de mener nos missions jusqu’au bout”, affirme Francis Arend. Extrêmement dynamique, Habitat Jeunes Sète et Bassin de Thau foisonne de projets futurs. “À l’écoute des besoins exprimés sur le territoire de l’agglomération de Thau, nous ouvrirons au printemps 2022 une nouvelle résidence de 22 logements rue Danton dont la construction est assurée par Sète Thau Habitat. De plus, pour offrir à nos jeunes résidents 65 logements dans trois résidences d’égales qualités en termes de confort et de sécurité, nous avons un projet de rénovation du bâtiment historique rue Louis Blanc”.

Une réhabilitation en profondeur sera effectuée sur l’ensemble du bâtiment. L’association est en capacité de financer par emprunt 40% du projet, avec l’appui de la ville de Sète, de l’Etat, de la Région, du département, de l’Agglomération. “Le fait d’avoir l’appui de la ville est très important pour nous, car cela montre que nous sommes soutenus, et que cette dernière reconnaît l’intérêt public de nos missions”. Concernant le reste du financement, “Notre association cherche des partenaires privés pour rendre possible la continuité de nos projets”. L’association, par ailleurs, est habilitée à délivrer un reçu fiscal pour les dons et le mécénat permettant de bénéficier d’une réduction d’impôt pour les particuliers et les entre – prises. Outre cette nouvelle résidence, l’association prévoit de développer différentes aides, telles que l’intervention de professionnels médicaux, ou encore la création début mars d’un service de mise à disposition de vélos, avec un atelier d’autoréparation pour les jeunes résidents. “C’est une autre façon de les engager à l’autonomie, pour qu’ils soient libres de leur déplacement, ou soient en mesure de travailler loin de chez eux. L’ambition générale de l’association est avant tout de donner à nos jeunes résidents l’envie de rester grâce à l’écoute et la convivialité, tout en leur octroyant les moyens de partir grâce à la formation et l’accompagnement”, résume avec philosophie Francis Arend.

Association Habitat Jeunes/Sète et bassin de Thau : 04 67 74 35 05

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI