Mèze - L'Education Nationale propose le transfert d'une classe pour éviter 3 fermetures.

Mèze - L'Education Nationale propose le transfert d'une classe pour éviter 3 fermetures.

Mèze - L'Education Nationale propose le transfert d'une classe pour éviter 3 fermetures.

Par Ville de Mèze, le 07 Mars 2021

Partager

L’Education Nationale propose le transfert d’une classe pour éviter 3 fermetures.

La préparation de la prochaine rentrée des classes suscite rumeurs et interrogations à Mèze et dans les réseaux sociaux. Quelques précisions s’imposent.

Pour la rentrée scolaire 2021/2022, le Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale (DASEN) envisage de transférer la classe de CP (élèves + enseignant) de l’école Hélianthe vers l’école Clemenceau.

Un projet qui s’appuie sur plusieurs éléments :

  • Un nombre prévisionnel d’élèves insuffisant dans cette classe (moins de 20) pour la rentrée 2021. Selon le représentant de l’Education Nationale, cela nuirait à la continuité pédagogique et à l’équilibre des effectifs au sein de l’établissement.
  • Une classe d’enseignement multi niveau était prévue pour la rentrée 2021 à l’école Hélianthe. Une perte de qualité d’enseignement que l’Education Nationale veut absolument éviter. La volonté de ne pas fermer de classes à Mèze. Ce transfert permettrait, en effet, de maintenir le nombre de classes actuel alors que la baisse globale des effectifs devrait se traduire par la fermeture de deux classes en maternelle et une en élémentaire.

Lors d’une réunion sur la préparation de la rentrée 2021/2022, ces propositions du DASEN ont reçu un accord de principe unanime de la part de l’ensemble des directeurs des écoles de Mèze.

Prochainement, une réunion rassemblant les directeurs d’école, les services municipaux et l’Inspecteur de l’Education Nationale aura lieu afin d’officialiser la décision prise par le DASEN.

La fermeture de l’école Hélianthe est, quant à elle, purement hypothétique. Une telle décision de l’Education Nationale ne se justifierait qu’en fonction d’une évolution à la baisse des effectifs scolaires de Mèze.

Pour rappel, les mairies n’interviennent à aucun moment dans les décisions d’ouverture ou de fermeture de classes ou d’établissements. Seuls les services de l’Etat (DASEN) ont autorité en la matière.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI