Mèze - Le retour du Baphin de Thau à Mèze.

Mèze - Le retour du Baphin de Thau à Mèze.

Mèze - Le retour du Baphin de Thau à Mèze.

Par Ville de Mèze, le 21 Février 2021

Le retour du Baphin

Durant quelques mois, le Baphin de Thau a répondu à l’appel du large, voulant tout savoir, tout goûter des mers salées et des océans qui couvrent notre planète bleue. Mais de ce long voyage initiatique, il a acquis une certitude. Celle que le port d’attache le plus beau, le plus accueillant restera, pour lui et à jamais, celui de Mèze.

Le Baphin de Thau est l’œuvre de l’artiste sculpteur Nicolas Jouas installé à Lodève. Il avait séjourné à Mèze d’août 2017 à avril 2019 dans le cadre d’une exposition collective proposée par la galerie d’art « L’Arbre de Jade ». Le maire, Henry Fricou avait alors souhaité que cette sculpture soit mise en valeur sur un site prisé du public, en lien avec le milieu aquatique. C’est ainsi que la promenade Thomas Bessière avait été choisie pour accueillir le Baphin. Malheureusement, l’œuvre d’art avait été en partie vandalisée et a été récupérée par son créateur en attente d’une remise en état.

Après avoir fait venir le Baphin, Henry Fricou avait à cœur de le faire revenir.

Nicolas Jouas a toujours considéré que son Baphin de Thau devait être érigé sur la promenade Bessière, en bord de lagune. Conscient qu’une ville comme Mèze devait être attentive à la bonne gestion des deniers publics, l’artiste a fait une proposition particulièrement intéressante afin de permettre à la commune d’acquérir cette œuvre dès sa réparation effectuée. Henry Fricou, connaissant l’attachement du public pour cette sculpture, a décidé d’accepter l’offre de l’artiste pour que le Baphin de Thau, nouveau totem du bonheur de vivre à Mèze, retrouve son emplacement.

Le Baphin de Thau n’est pas la première œuvre de Nicolas Jouas acquise par la Ville de Mèze. Le buste de Marianne en métal installé dans la salle de la République en 2016 a été réalisée par le même artiste.

Sur la photo : Nathalie Cabrol, adjointe aux affaires culturelles, Nicolas Jouas, sculpteur et Martine Reynaud, galeriste de l’Arbre de Jade, heureux du retour du Baphin de Thau à Mèze. L’artiste effectuera prochainement une petite séance de remise en beauté de la sculpture en métal.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI