Occitanie - Mardi 9 février : Le point sur la situation COVID19 par l'ARS

Occitanie - Mardi 9 février : Le point sur la situation COVID19 par l'ARS

Occitanie - Mardi 9 février : Le point sur la situation COVID19 par l'ARS

Par ARS Occitanie, le 10 Février 2021

Un nouveau point de situation coronavirus en Occitanie.

Ce bulletin récapitulatif n°142 recense les principaux indicateurs d’activité hospitalière : 1876 hospitalisations en cours ce soir (+13) dont 276 en réanimation et soins critiques (+2), et à ce jour 2856 décès constatés en établissements de santé depuis le début de l’épidémie en mars (+86 en 4 jours).

Ce bulletin précise également la progression de la campagne de vaccination : 235 313 doses de vaccins déjà administrées et 32 922 personnes désormais protégées par les 2 doses successives de vaccins. Ces doses de vaccins continuent à être mobilisées dès leur réception par chacun des dispositifs de vaccination.

L’augmentation progressive des livraisons permet l’ouverture progressive de nouveaux créneaux de rendez-vous pour la seconde quinzaine de février puis pour le mois de mars.

VACCINATION

Fort engouement et fort engagement

Les indicateurs de suivi de la campagne de vaccination témoignent de la mobilisation commune de très nombreux acteurs locaux : professionnels de santé hospitaliers et libéraux, établissements sanitaires et médico-sociaux, collectivités locales, services de l’Etat, acteurs associatifs...

Dans chaque territoire, tous sont mobilisés pour que chaque dose de vaccin réceptionnée soit utilisée le plus rapidement possible au bénéfice des publics prioritaires.

C’est déjà le cas dans les 880 EHPAD et USLD, qui reçoivent actuellement la seconde injection du vaccin. Cette piqure de rappel concerne aussi de nombreux professionnels et des personnes âgées ou malades qui ont reçu la première dose de vaccin depuis début janvier. La
campagne régionale sécurise leur seconde injection dans le délai de 28 jours au maximum. De nouveaux créneaux s’ouvrent aussi, progressivement, pour la seconde quinzaine de février puis pour le mois de mars.

Ces nouveaux rendez-vous connaissent un très fort engouement et ne peuvent être organisés pour tous en même temps.

Mais déjà 20% des personnes âgées de plus de 75 ans en Occitanie ont pu bénéficier de la première injection. Tous les acteurs sont mobilisés pour accélérer la protection de nos ainés.

ANALYSE

L’Assurance Maladie et l’ANSM viennent de présenter les résultats d’une vaste étude EpiPhare sur les facteurs de risque pendant la première vague de l’épidémie.

Portant sur l’ensemble de la population, cette étude analyse le lien entre 47 maladies chroniques et le risque de développer une forme sévère de Covid-19. Elle permet ainsi une estimation précise des risques que fait courir le virus aux patients ayant des maladies courantes ou moins fréquentes.

Durant la période étudiée (15 fev./15 juin 2020), plus de 87 800 personnes ont été hospitalisées pour cette pathologie en France (15 660 sont décédées à l’hôpital).

Occitanie - Mardi 9 février : Le point sur la situation COVID19 par l'ARS

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI