Hérault - Pas d'éducation sans moyens : une préparation de rentrée 2021 avec toujours moins est inacceptable !

Hérault - Pas d'éducation sans moyens : une préparation de rentrée 2021 avec toujours moins est inacceptable !

Hérault - Pas d'éducation sans moyens : une préparation de rentrée 2021 avec toujours moins est inacceptable !

Par SNES - Section départementale de l'Hérault, le 09 Février 2021

Partager

Pas d’éducation sans moyens : une préparation de rentrée 2021 avec toujours moins est inacceptable !

La préparation de la rentrée 2021 se déroule dans le contexte de la suppression de 1883 postes dans les collèges et les lycées à la rentrée 2021, alors que 43 000 élèves supplémentaires sont attendus dans le second degré.

Dans notre académie, le Rectorat communique sur la création de 93 « moyens d’enseignement » pour le second degré pour la rentrée 2021. Mais dans la réalité, ces 93 « moyens d’enseignements » se décomposent seulement en 22 vrais postes et en 71 postes en heures supplémentaires année !

Donc ce sont 32 postes d’enseignants en collège, 100 en lycée général et technologique, 62 en lycée professionnel qui manqueront l’an prochain pour fonctionner à l’identique de la présente année scolaire.

Avec plus d’élèves, soit +420 élèves dans l’Hérault, et plus d’heures supplémentaires, les objectifs ministériels et rectoraux sont clairs : faire travailler davantage moins de professeurs avec plus d’élèves et plus de classes par professeur.

Pour les différentes raisons évoquées ci-dessus, il faut davantage de moyens afin d’améliorer l’encadrement des élèves, leur assurer de meilleures conditions d’apprentissage et tenter de remédier aux inégalités et difficultés qui se sont accrues depuis le début de la crise sanitaire.

Ainsi, les syndicats nationaux de la FSU, le SNES, le SNEP et le SNUEP de l’Hérault alertent sur les conséquences directes qui dégraderont les conditions d’apprentissage des élèves : classes surchargées, vies scolaires sous tension.... et demandent un plan d’urgence pour le
département de l’Hérault.

Les premières remontées des conseils d’administration des établissements de l’Hérault expriment largement un refus des dotations pour la rentrée 2021.

Ils appellent donc les représentants du personnel enseignants et vie scolaire, avec les parents d’élèves, à poursuivre leurs actions pour davantage de moyens pour la rentrée 2021.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI