Frontignan - Le Dasen en visite à Frontignan la Peyrade

Frontignan - Le Dasen en visite à Frontignan la Peyrade

Frontignan - Le Dasen en visite à Frontignan la Peyrade

Par Ville de Frontignan, le 04 Février 2021

Nouvelle unité d'enseignement élémentaire autiste (UEEA) et Semaine olympique et paralympique (SOP) étaient au programme de la visite du directeur académique des services de l'Éducation nationale (DASEN) à Frontignan, mardi 2 février.

Christophe Mauny, directeur académique des services de l’Éducation nationale (DASEN) de l’Hérault était en visite dans les écoles frontignanaises, mardi 2 février, avec le maire, Michel Arrouy, accompagné notamment de Sophie Cwick, conseillère municipale déléguée aux handicaps et Marion Sacaze, inspectrice de l’Education nationale de la circonscription Frontignan Littoral.

Cette visite a débuté à La Peyrade, à l’école Les Lavandins, où une unité d'enseignement élémentaire autiste/UEEA, fruit d’un travail collaboratif entre l’Education nationale, l’institut médico-éducatif (IME) « Les Hirondelles » et la Ville, sous l’égide de l’Agence régionale de santé (ARS), a ouvert en novembre dernier pour permettre à des enfants autistes de suivre leur scolarité. Cette unité peut accueillir 10 enfants, de 6 à 11 ans, disposant d’un diagnostic d’autisme modéré et n’ayant pas acquis suffisamment d’autonomie, de langage et/ou qui présentent d’importantes difficultés de communication, de comportement et de centres d’intérêt. Ils sont accueillis par des enseignants spécialisés et des éducateurs de l’Education nationale et de l’IME, sur le même temps scolaire que tous les autres enfants pour favoriser le lien social, dans une salle spécialement aménagée pour le confort et la sécurité des enfants autistes (un budget de 15 000 € financé par la Ville). Christophe Mauny a félicité « la mobilisation et le partenariat entre la Ville, l’IME et l’Education nationale pour cette réalisation qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale d’inclusion des personnes autistes ».

Avec déjà 3 unités locales d’inclusion scolaire/ULIS (classes pour des enfants à besoins spécifiques) et une classe de scolarisation précoce pour accueillir des enfants de moins de 3 ans avec mise à disposition d’une ATSEM, la Ville a fait de l’accès de tous à l’école de la République un axe majeur de sa politique éducative.

Également priorité de la Ville, dotée du label de santé publique Ville Vivez Bougez® depuis 2015 et récemment labelisée Terre de Jeux 2024, l’accès au sport-santé pour tous. C’est dans cet esprit que la 5e Semaine olympique et paralympique se déroule actuellement à l’école des Terres blanches avec 400 enfants qui y participent. L’objet de la seconde étape de la visite du Dasen.

Cette semaine dédiée au sport s’est ouverte le 1er février lors d’une cérémonie officielle en présence du maire, de Caroline Suné, maire-adjointe déléguée aux sports et aux activités de pleine nature, de l’inspectrice de l’Education nationale de la circonscription, Marion Sacaze, et de la directrice de l’école des Terres Blanches, Anne Jourdan, dans la plus pure tradition des JO avec défilé des classes représentant les pays, porte-drapeaux, flamme olympique et discours. Tout au long de cette semaine, de nombreuses activités sont proposées avec, évidemment, quantité de pratiques sportives (escalade, BMX, judo, tir à l’’arc, rugby, foot…) mais également des ateliers sur l’histoire des Jeux Olympiques et les valeurs du sport ainsi que des rencontres exceptionnelles avec de grands champions issus de clubs frontignanais, dont Julien Taurines, judoka handisport maintes fois champion de France, d’Europe, du Monde et médaillé paralympique, Mariane Beltrando, également championne de France, d’Europe et du Monde de BMX, ou encore le handballeur Nikola Karabatic, double champion olympique, quadruple champion du monde, triple champion d'Europe et désigné meilleur handballeur mondial de l'année en 2007, 2014 et 2016.

Là encore, Christophe Mauny a salué « la volonté forte de la Ville d’intégrer pleinement le sport dans le parcours éducatif des élèves car c’est un élément déterminant autant pour la santé que pour la réussite éducative de chaque enfant ».

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI