Agde - La parole de l'opposition Agathoise suite au dernier conseil municipal.

Agde - La parole de l'opposition Agathoise suite au dernier conseil municipal.

Agde - La parole de l'opposition Agathoise suite au dernier conseil municipal.

Par Les élus de l’opposition Pour Agde, juste, verte et sûre, le 18 Décembre 2020

Partager

La parole de l'opposition Agathoise suite au dernier conseil municipal

Lors du conseil municipal du 15/12/2020, ont été présentés les budgets primitifs 2021.

Nous avons voté contre pour les raisons suivantes :

Budget principal

Un certain nombre d’opérations en investissement sont inscrites au budget 2021. Il nous faut nous reporter à la page 114 (sur 373) du dossier de présentation pour trouver des tableaux récapitulant, par programme, le montant total des opérations, les dépenses déjà payées et la répartition par année des dépenses à venir. Contrairement aux années précédentes, Il n’y a pas de délibération spécifique détaillant ces opérations pluriannuelles.

Malheureusement, il n’y a aucune donnée sur la nature et le montant des recettes attendues pour assurer le financement de ces opérations.

Les renseignements communiqués ne nous permettent pas d’avoir une vision globale de la politique d’investissement et de ses conséquences sur les finances de la Ville.

Dans un souci de transparence, nous avons également demandé un point d’étape pour les principales opérations en cours ou en voie d’achèvement.

L’entrée du cap

Le montant prévisionnel de l’opération était en 2020 de 48 672 000 euros. Ce montant est passé à 48 853 000 euros au budget 2021. Monsieur le Maire avait promis, lors de la présentation du projet en 2016, 30 millions d’euros « à la louche », pour reprendre sa formule désormais célèbre! Nous déplorons ce dérapage budgétaire  de plus de 35%.

Avec cette dérive budgétaire, ce n’est pas le terme « à la louche » qu’il fallait utiliser mais plutôt celui de « godet de pelle mécanique » !

Concernant les modes de financement de cette opération, et plus particulièrement les subventions accordées et versées, il nous a été répondu qu’il était trop tôt (5 ans après le début des travaux !) pour savoir ce qu’il en sera réellement… Pour les cessions de foncier, le retard constaté pour la vente du terrain de près d’un million d’euros pour la construction de l’hôtel Hyatt, serait dû, selon les dires de notre Maire, à la crise économique actuelle.

Maison des savoirs – Pôle culturel

Le montant de l’opération au budget primitif 2019 était de 4 340 000 euros. Le montant au BP 2021 est passé à  8 049 000 euros, soit une augmentation de 3 709 000 euros, majorant ainsi de 85% le montant total de l’opération ! Pour ce budget principal, nous constatons, au final, qu’aucune réponse satisfaisante n’a été apportée à nos interrogations. Pire, nos questions seraient hors sujet pour notre édile, alors que le montant total des projets d’équipement et leur mode de financement est un sujet primordial pour construire un budget sincère et exhaustif, en tenant compte des dépenses et recettes à venir.

Budget Ile des loisirs

Ce budget annexe a été créé en 2011 afin de mieux identifier les opérations relatives à l’aménagement de l’île des loisirs.

En 2021, les opérations inscrites au budget concernent quasi exclusivement le remboursement des emprunts. Il ne resterait que quelques acquisitions de foncier à réaliser. L’endettement au 31/12/2021 sera de 4 316 000€.  Ce montant est artificiellement exclu de  l’endettement de la ville.

Les dettes de l’île des loisirs c’est aussi les dettes de la ville.

Un autre point à l’ordre du jour était l’avenant n°8 à la concession d’aménagement public du centre ville avec la société VIATERRA

L’échéance de cette concession est fixée au 31/12/2020 c’est à dire dans 15 jours.

Un avenant nous est proposé afin de modifier le montant de la subvention d’équilibre qui sera versée par la Ville à VIATERRA : 5 568 000 euros plus la valeur des biens de reprise du stock d’immeubles pour 618 000 euros soit un total de 6 186 000 euros.

Cette dépense n’apparaît pas au projet de budget 2021.

Aucune réponse n’a été apportée concernant le devenir de ce stock de biens immobiliers qui sera cédé à la commune  ni à quel moment la somme due à VIATERRA sera prévue au  budget et versée à cette société.

En définitive, à l’issue de ce conseil nous restons sur notre faim. Les réponses apportées à nos demandes sont imprécises ou incomplètes et des conseils ironiques nous ont même été prodigués quant à la teneur de ce qu’auraient du être nos interventions. Nous estimons, en toute démocratie, être en droit d’exprimer toute interrogation quant au contenu des documents communiqués, et de poser toute question susceptible de nous éclairer sur la politique suivie par l’équipe en place.

Les élus de l’opposition Pour Agde, juste, verte et sûre (18-12-20)

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI