Occitanie - La saison touristique s'achève sur un mois de septembre décevant

Occitanie - La saison touristique s'achève sur un mois de septembre décevant

Occitanie - La saison touristique s'achève sur un mois de septembre décevant

Par Région Occitanie, le 15 Octobre 2020

En Occitanie, la saison touristique estivale s’achève sur un mois de septembre décevant

Le Comité Régional du Tourisme et des Loisirs d’Occitanie (CRTL), en partenariat avec les Agences Départementales du Tourisme (ADT/CDT) et principaux offices de tourisme d’Occitanie, vient de compiler les résultats d’une enquête de conjoncture menée auprès des professionnels du tourisme de la région révélant les tendances de l’activité touristique en Occitanie pour le mois de septembre.

Alors que le mois d’août avait redonné des couleurs à l’économie touristique locale, plus de la moitié des prestataires interrogés (52%) estime que la fréquentation de septembre est inférieure à celle de l’année dernière à la même période. La campagne et la montagne tirent leur épingle du jeu, comme cet été, tandis que la situation demeure toujours préoccupante en milieu urbain, davantage tributaire du tourisme d’affaires, et sur le littoral en raison de l’absence des clientèles étrangères. Plus généralement, le défaut de reprise d’activité de la clientèle groupes (seniors, scolaires), impacte aussi largement les résultats de septembre.

En raison d’une aggravation de la crise sanitaire, seuls 73% des professionnels ont pu exercer leur activité normalement en septembre (-10 points par rapport au mois d’août). 9% des prestataires ont d’ailleurs préféré fermer leur établissement dès la fin des vacances scolaires suite à l’absence de visibilité (défaut de réservations) et à l’annulation de nombreux événements prévus pour la rentrée.

Concernant l’origine des touristes en cette rentrée, la clientèle française et la clientèle de proximité sont toujours présentes même si l’effet est moins marqué que pendant le cœur de l’été. La clientèle du mois de septembre est beaucoup plus « régionale » ; la présence de visiteurs de la région parisienne ainsi que ceux provenant de départements limitrophes est cependant à noter tout particulièrement dans les départements situés à l’est de la région Occitanie.

Plus globalement, le bilan de saison de juin à septembre s’avère satisfaisant pour 61% des prestataires interrogés malgré des fluctuations notables (juin : catastrophique, juillet : correct, août : bon et septembre : maussade) et un chiffre d’affaires moyen ; une consommation en dents de scie avec, d’une part, des clientèles soucieuses d’optimiser leurs moyens financiers dans un contexte anxiogène et, d’autre part, de nouveaux consommateurs à fort pouvoir d’achat qui partaient d’habitude à l’étranger et sont restés cet été dans l’hexagone. Le panier moyen pour le mois de septembre reste à un niveau stable (56 €/jour/personne) et ce quel que soit l’univers de consommation (mer, montagne, campagne, urbain).

Pour autant, l’arrière-saison (dont les vacances de Toussaint à venir) s’annonce des plus incertaines : 45% des répondants jugent le niveau des réservations pour le mois d’octobre faible et 31% ont du mal à se projeter, tandis que 12% sont d’ores et déjà fermés (activité saisonnière ou activité jugée désormais non rentable).

Les annonces successives du Gouvernement, relatives aux mesure sanitaires de plus en plus restrictives, conjuguées à l’absence des clientèles étrangères qui permet à certains établissements de réaliser traditionnellement une bonne arrière-saison, entachent chaque jour un peu plus les prévisions de relance économique pour le dernier trimestre 2020. Les professionnels sont néanmoins majoritairement d’accord pour capitaliser sur la venue de la clientèle de proximité et tenter de la fidéliser. Ils misent désormais sur les réservations de dernière minute voire de dernière seconde !

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI