Sète - La modernisation de la STEP des Eaux-Blanches

Sète - La modernisation de la STEP des Eaux-Blanches

Sète - La modernisation de la STEP des Eaux-Blanches

Par Sète agglopôle, le 24 Septembre 2020

Sète agglopole méditerranée lance des travaux d'assainissement (dont la première phase se poursuivra jusqu'en novembre) au niveau du nouveau conservatoire intercommunal, situé Quai des Moulins à Sète.

Une canalisation de refoulement va être enterrée pour transporter les eaux usées de la partie Est de la ville vers la future station d'épuration, en cours de construction.

Face à l’augmentation de la population et à l’extension du périmètre des communes raccordées à la station d’épuration des Eaux-Blanches située à Sète, l’agglopôle a décidé d’agir.

Depuis 2010, ont été réalisées de nombreuses études visant à renforcer la capacité de traitement de la station (de 135 000 à 165 000 Équivalent-Habitant jusqu’à 190 000 à l’horizon 2045) pour l’adapter aux objectifs d’atteinte du bon état qualitatif des milieux aquatiques du bassin versant (cours d’eau, lagunes de Thau et d’Ingril). 

 Les travaux ont démarré à l’automne 2018 pour une mise en service totale d’ici fin 2022. Le montant de l’investissement est de l’ordre de 64 M€.

L’agglopôle a l’ambition de se doter d’une installation performante, intégrée dans son environnement (sur le plan paysager notamment), et intégrant tous les enjeux du développement durable et de la transition énergétique.

 Une unité de valorisation énergétique des boues d’épuration par voie de méthanisation sera créée. Ces boues seront traitées dans un digesteur, qui permettra la production de biogaz. Ce biogaz sera transformé dans des installations spécifiques en biométhane, qui pourra être injecté dans le réseau public de distribution de gaz.

 La nouvelle station sera également susceptible de traiter les temps de pluie grâce à un bassin tampon de 6.000 m3. Une fois l’orage passé, les eaux pourront y être stockées puis traitées par la suite. 19 M€ de travaux seront investis sur les réseaux autour de la lagune, afin de respecter les flux admissibles microbiologiques sachant que l’étang bénéficie d’une surveillance permanente de sa bactériologie.

Sète - La modernisation de la STEP des Eaux-Blanches

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI