Lunel - Réseau de vidéoprotection : deux nouvelles caméras

Lunel - Réseau de vidéoprotection : deux nouvelles caméras

Lunel - Réseau de vidéoprotection : deux nouvelles caméras

Par Ville de Lunel, le 19 Septembre 2020

Réseau de vidéoprotection : deux nouvelles caméras

En juin 2005, les premières caméras de vidéoprotection faisaient leur apparition des les rues de la ville.

Aujourd'hui, c'est un véritable réseau de vidéoprotection qui est déployé sur la cité pescalune. Avec les deux dernières installations il y a quelques mois, la Ville de Lunel compte 42 caméras de vidéoprotection placées en différents endroits.

À noter que parmi ce parc de caméras, la Ville de Lunel s'est dotée de deux caméras VPI (visualisation des plaques d'immatriculation) qui permettent une lecture des plaques d'immatriculation des véhicules en circulation. La vidéoprotection à Lunel a fait ses preuves. C'est un outil complémentaire des effectifs qui agissent, au quotidien, sur le terrain : la vidéoprotection aide et accompagne l'action des policiers municipaux. Sans oublier qu'elle est de plus en plus utilisée dans le cadre d'enquêtes judiciaires : elle se révèle alors un précieux atout pour la gendarmerie ou la police nationale.

« Elle s'inscrit dans une stratégie globale de sécurité dont elle est un des éléments. Elle permet de prévenir les atteintes aux personnes et aux biens. Elle dissuade le passage à l'acte et met à disposition des forces étatiques des éléments de preuve. » explique Thibaut Azaubert.

La vidéoprotection aide également les agents dans des situations récurrentes comme le stationnement gênant et répétitif. La Ville a choisi d'installer deux zones de vidéo-verbalisation. Des endroits ciblés où malgré un message préventif, les comportements ne changeaient pas et rendaient la circulation difficile voire dangereuse pour les autres usagers.

La Ville ne pouvant se permettre de mobiliser des effectifs à longueur de temps sur ces zones ciblées, elle a préféré utiliser les caméras pour verbaliser ces infractions. Là aussi, les caméras et les panneaux avertissant de la vidéo-verbalisation ont un un réel effet : le nombre d'infractions a largement chuté. On l'aura compris, le réseau de vidéoprotection est à l'heure actuelle un véritable outil de travail pour la Police municipale. Discrètes et opérantes en permanence, les caméras participent à la lutte contre la délinquance et les actes d’incivilité. Consciente des bienfaits de pareils outils, la municipalité veut aller plus loin et étendre et renforcer son réseau avec l'installation de nouvelles caméras (trois sont d'ores et déjà à l'étude).

« L'objectif de ces prochains mois est de gagner encore en efficacité » assure Stéphane Alibert, Adjoint au Maire de Lunel, en charge de la sécurité et de la prévention.

« Développer le réseau de vidéoprotection permettra à terme d'avoir un véritable maillage sur la commune qui assure ainsi une plus grande efficacité ». Une expansion de la vidéoprotection qui va de paire avec la réalisation d'un Centre de Supervision Urbain. « Il faut être cohérent et doter également la Police municipale d'outils adéquats » poursuit S. Alibert.

En effet, le centre de supervision urbain qui existe aujourd'hui n'est pas suffisant. L'équipe municipale travaille aujourd'hui sur le projet.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI