Hérault - Un cas de dengue confirmé dans l'Hérault !

Hérault - Un cas de dengue confirmé dans l'Hérault !

Hérault - Un cas de dengue confirmé dans l'Hérault !

Par Préfecture de l'Hérault, le 31 Juillet 2020

Une transmission du virus de la dengue a été identifiée dans le département de l’Hérault, sur la commune de Cessenon-sur-Orb. Ce cas autochtone a été pris en charge et son état de santé n’inspire pas d’inquiétude.

Cette personne a été infectée mi-juillet alors qu’elle séjournait à proximité d’une zone de baignade et d’activités nautiques entre les communes de Cessenon-sur-Orb et de Murviel-lès-Béziers, au lieu-dit Le Réals. Le cas importé à l’origine de la contamination (de retour de voyage en zone à risque) a été identifié à proximité.

La dengue est une maladie généralement bénigne dont les symptômes, proches de ceux de la grippe (forte fièvre, douleurs articulaires, maux de tête importants), peuvent être temporairement invalidants. Cette maladie se transmet de personne à personne par l’intermédiaire de la piqûre d’un moustique tigre (Aedes albopictus) préalablement infecté par le virus.

Depuis le début de la période de surveillance saisonnière le 1er mai et à l’exception de cet événement, l’ensemble des cas signalés au niveau national sont des cas « importés », en lien avec des voyageurs de retour en France. Un cas est dit « autochtone » quand une personne contracte la maladie sans avoir voyagé en zone contaminée dans les 15 jours précédant l’apparition des symptômes. Compte tenu de ce cas « autochtone » identifié dans le département de l’Hérault, des mesures renforcées de prévention sont mises en œuvre à proximité du cas et de la zone concernée.  

Des mesures renforcées de prévention

Pour éviter une éventuelle propagation du virus, des mesures renforcées de prévention et de surveillance sanitaire sont mises en œuvre. Elles mobilisent les services de l’Etat, de l’ARS Occitanie, de Santé Publique France, ainsi que les professionnels de santé du secteur et l’opérateur de démoustication.

Une enquête épidémiologique de proximité sera réalisée dans les prochains jours auprès du voisinage afin d’identifier d’éventuelles autres personnes malades. Les professionnels de santé du secteur sont également sensibilisés au repérage de personnes malades et à leur signalement auprès de l’ARS.

moustiques tigres. Ceci justifie la mise en œuvre d’actions ciblées de démoustication autour du lieu de résidence de la personne concernée et des lieux qu’elle a fréquentés, afin d’éliminer les gites larvaires et les moustiques adultes et éviter ainsi la propagation du virus. Ces actions ciblées de démoustication s’accompagnent systématiquement d’une campagne d’information préalable des riverains. Ces actions sont réalisées par l’opérateur désigné par l’ARS Occitanie.

Les bons réflexes à adopter contre les moustiques pour se protéger et protéger son entourage :

1.       Consulter immédiatement son médecin en cas de signes évocateurs (forte fièvre d’apparition brutale, douleurs articulaires et/ou musculaires, fatigue, maux de tête…)

2.       Se protéger des piqûres de moustiques. A cet effet, il est conseillé de :

  • porter des vêtements amples et couvrants
  • utiliser un répulsif cutané, conseillé par votre pharmacien, sur les zones de peau découvertes
  • équiper portes et fenêtres de moustiquaires
  • dormir sous moustiquaires. Il existe en particulier des moustiquaires adaptées aux berceaux
  • utiliser des serpentins insecticides uniquement à l’extérieur

3.       Limiter la prolifération des moustiques en éliminant toutes les eaux stagnantes

La dengue ou « grippe tropicale » est une maladie transmise par la piqûre d’un moustique du genre Aedes porteur de l’un des quatre virus de la dengue. Il n’y a pas de transmission directe de personne à personne.

Le virus de la dengue est un flavivirus, comme le virus West Nile et de la fièvre jaune. Il sévit principalement dans l’ensemble de la zone intertropicale, et notamment dans les départements français des Amériques (Martinique, Guadeloupe, Guyane), dans les iles françaises du pacifique et de l’océan indien.

Il pourrait aussi atteindre la France métropolitaine puisque l’un de ses principaux vecteurs, le moustique tigre - Aedes Albopictus de son vrai nom -, est installé dans le pourtour méditerranéen depuis quelques années.

C’est pourquoi, le meilleur moyen de lutter contre la transmission de la dengue est de se protéger individuellement contre les piqûres de moustique (vêtements longs, répulsifs cutanés, moustiquaires), et de ralentir leur reproduction en détruisant les gites larvaires les plus évidents (dessous de pots, déchets, gouttières).

Les symptômes sont le plus souvent de type grippal (fièvre, maux de tête, courbatures) se manifestent dans les 3 à 14 jours (4 à 7 jours en moyenne) qui suivent la piqure par le moustique. La dengue touche indifféremment les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes. Le plus souvent bénigne bien qu’invalidante, la dengue peut toutefois se compliquer de formes hémorragiques

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI