Mèze - Le Bœuf de Mèze avait besoin d'un sérieux lifting ! C'est fait !

Mèze - Le Bœuf de Mèze avait besoin d'un sérieux lifting ! C'est fait !

Mèze - Le Bœuf de Mèze avait besoin d'un sérieux lifting ! C'est fait !

Par Ville de Mèze, le 26 Juin 2020

Partager

Voici le Boeuf paré de neuf !

Après plus de 40 ans d’une vie plus que trépidante et un engagement total dans les festivités locales, le Bœuf de Mèze avait besoin d’un sérieux lifting. La tête du mythique bovidé a particulièrement souffert de tant de charges, tant d’enfants engloutis, tant de bains dans la fontaine et dans l’étang…

Sa mâchoire commençait à se désarticuler et son museau à céder aux assauts du temps. La Ville a donc demandé à Ernest Grandjean, ébéniste mézois, de refaire entièrement la gueule de l’animal totémique. La nouvelle tête du Bœuf est sculptée à l’identique dans du bois d’acacia, dur et imputrescible.

Les anciennes cornes ont été positionnée sur la nouvelle tête. Il s’agirait de vraies cornes de buffle de Madagascar rapportées, jadis, par un Mézois. Le carrossier Jacques Bisou et son fils se sont ensuite chargés de peindre la tête de l’animal dans les teintes identiques à celles de la précédente gueule, restaurée pendant des années par Jean-Pierre Bierens.

L’intérieur de la bête (cordages, poulies, etc…) a elle aussi été entièrement renouvelée par Didier Cours assisté de Freddy Tarin. L’équipe du nouveau cornac, Hugo Boudou, pourra ainsi faire danser le Totem avec ferveur.

Le Bœuf de Mèze arborera aussi une nouvelle robe réalisée par Elodie Savaete de la Sellerie Mézoise.

La Ville de Mèze remercie tous les intervenants pour leur précieux travail qui fera, sans nul doute, le bonheur et la fierté de l’équipe du bœuf.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI