Agde - Le degré zéro de la politique

Agde - Le degré zéro de la politique

Agde - Le degré zéro de la politique

Depuis quelques semaines, la campagne électorale pour les élections municipales de mars prochain bat son plein.

C’est un moment important où le débat démocratique peut se dérouler et permettre à chaque citoyen de se faire une opinion sur les propositions des uns et des autres. Malheureusement, un candidat en manque d’idées et de colonne vertébrale a choisi de masquer ses lacunes évidentes en recourant systématiquement à l’invective voire à l’injure.

Ce candidat, Thierry Nadal, dont la principale proposition est d’exercer la fonction de Maire à mi-temps et de se faire remplacer durant ses absences par des employés de mairie, a encore franchi un palier récemment en comparant notre Maire à celui de Levallois, Patrick Balkany.

Certes, il ne met en parallèle que leurs longévités respectives mais nous voyons bien où il veut en venir en prenant comme référence un élu condamné par la justice à de multiples reprises.

Monsieur Nadal est un récidiviste en matière d’insinuation, ce qui n’enlève rien au caractère injurieux voire diffamatoire de ses propos.

Faut-il rappeler à ce monsieur, dont le passage comme adjoint n’a laissé que peu d’empreinte vu la faiblesse de son implication, que si Gilles D’Ettore est Maire depuis trois mandats c’est qu’il a été élu à chaque fois par ses concitoyens. C’est le principe même de la démocratie qui se fonde sur le verdict des urnes et non sur les réseaux sociaux avec leurs cortèges de mensonges et d’injures.

Faut-il aussi lui rappeler que notre Maire n’a jamais été condamné, ni mis en examen ni même placé en garde à vue. Ce qui constitue aujourd’hui presque une exception et rend d’autant plus scandaleux ses rapprochements diffamants.

Monsieur Nadal, vous êtes en train de révéler aux Agathois votre véritable visage, celui d’un homme revanchard et imbu de lui-même. Vos mensonges sur les dettes et sur la sécurité que tous les chiffres officiels démontent, votre clientélisme sur le sujet des parkings ou à l’égard des employés de mairie soulignent votre incapacité à inscrire votre démarche dans l’intérêt général.

Vous n’avez d’ailleurs attiré à vous que quelques gauchistes sectaires et une poignée de naufragés de la vie politique locale qui n’ont en partage que leur haine pour Gilles D’Ettore.

On ne construit pourtant rien de solide sur ce genre de sentiment. Les Agathois attendent de nous que l’on réponde aux enjeux qui sont les leurs. Vous considérez que la politique n’est pas un métier. Ce n’est surtout pas un jeu auquel on s’adonne pour occuper son temps libre ou satisfaire son égo. Ça c’est le degré zéro de la politique.

Jérôme Bonnafoux

Adjoint au Maire en charge de la Sécurité

Jérôme Bonnafoux / Adjoint au Maire en charge de la Sécurité (08-12-19)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

Pézenas - Rencontre littéraire avec Luc Lang Prix Médicis 2019

Hérault - Proposition de loi en faveru de la SNSM par Emmanuelle MENARD

A LIRE AUSSI