Marseillan - TOUT CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR L'ANGUILLE A QUELQUES JOURS DE LA FETE DE L'ANGUILLE A MARSEILLAN !

Marseillan - TOUT CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR L'ANGUILLE A QUELQUES JOURS DE LA FETE DE L'ANGUILLE A MARSEILLAN !

Marseillan - TOUT CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR L'ANGUILLE A QUELQUES JOURS DE LA FETE DE L'ANGUILLE A MARSEILLAN !

« Anguilla anguilla », de son nom scientifique, appartient à la famille des anguillidés, les anguilles d’eau douce, des poissons. La grande particularité de cette espèce est qu’elle est capable de respirer à l’air libre, bien qu’elle vive dans l’eau. Cette qualité, rare, lui permet de se déplacer sur terre. L’anguille d’Europe est aussi la seule représentante des anguillidés en Europe. De plus, parmi tous les poissons migrateurs, elle est la seule à se reproduire en mer et à évoluer en eau douce. Ce poisson a une grande longévité. En effet, dans la nature, l’anguille d’Europe atteint en moyenne 20 ans et, en captivité, 50 ans.
Toutes ces caractéristiques font de l’anguille d’Europe une espèce unique au monde.

Reproduction et localisation

L’anguille d’Europe est une espèce fascinante.

Son cycle de vie et son mode de reproduction sont uniques. Au cours de sa vie, l’anguille d’Europe connait 5 étapes de transformation. A chacune de ces étapes, ses couleurs évoluent
Tout commence au large de la Floride, dans la mer des Sargasses. C’est dans cette zone de l’océan Atlantique, à des profondeurs pouvant aller jusqu’à 700 mètres, que naissent toutes les anguilles d’Europe. Le commencement d’une longue vie pour certaines (les larves), et la fin d’une vie pour d’autres (les adultes). Les nouveau-nés se laissent porter par le courant du Gulf Stream jusqu’à leur habitat naturel : l’Europe. Cette migration vers les eaux européennes dure presque un an. Pendant ce temps, les « leptocéphales » (larves transparentes),  vont se transformer en « civelles » puis en « anguillettes ».
A ce stade de l’évolution, un long processus se met en marche.

Le poisson va arpenter toutes les rivières d’eau douce d’Europe. Son aire de répartition est très vaste. Cette période dure en moyenne jusqu’à 18 ans. A cet âge, l’espèce se transformera en « anguilles jaunes ». Cette métamorphose a lieu lors de ce qu’on appelle la dévalaison, notamment dans le cadre de la reproduction.
Enfin, notre poisson arrive à l’âge adulte et porte le nom d’« anguilles argentées ». L’animal est alors prêt à rejoindre la mer des Sargasses, à plusieurs milliers de kilomètres de là, pour se reproduire. C’est au cours de ce long voyage que l’anguille va atteindre sa maturité sexuelle.
Ce cycle naturel est assez exce !!ptionnel. Il se répète d’année en année et fait partie du charme de cet animal.

Son régime alimentaire varie selon que l’anguille est dans l’eau de mer ou l’eau douce. L’espèce peut s’alimenter de petites larves, de crustacés, d’insectes, ou alors de petits poissons, parfois même de rongeurs.

Bien des menaces pèsent sur notre anguille :

* Pêche et braconnage

Depuis les années 80, l’espèce a connu une chute importante de sa population. D’après les recherches, la cause principale serait la surpêche. Au stade de « civelles », c’est-à-dire d’alevins, le poisson est un « met d’exception » très prisé par la haute gastronomie. Mais ce n’est pas la seule raison du déclin de l’anguille d’Europe.

* Les difficultés de migration

Autrefois peu développés, les barrages n’étaient pas un frein pour l’anguille. Avec le temps et l’évolution des structures, le poisson se heurte à de plus en plus d’obstacles qui freinent sa migration. C’est un constat catastrophique car la migration des anguilles est essentielle à sa reproduction.

La pollution

La pollution des cours d’eau douce en Europe est un grave problème, notamment à cause de la présence de plomb, d’arsenic et d’antimoine. Bien qu’interdit en France depuis le début des années 2000, il faudra attendre de longues années avant de voir disparaître toute cette pollution.

Les scientifiques ont démontré que ce poisson est très sensible à la lumière ; son activité est par conséquent plutôt nocturne. Mais cette sensibilité est aussi un danger, notamment lors de la dévalaison, c’est-à-dire le fait de descendre un cours d’eau. Durant cette période, l’anguille est gênée par la pollution lumineuse présente près des berges, des écluses ou des ponts. C’est un problème auquel il faudra assez rapidement trouver une solution.

Efforts de conservation de Anguilla anguilla

La situation du poisson est grave. L’anguille d’Europe est une espèce classée « en danger critique d’extinction » par l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature).
Depuis les années 1980, l’animal connait un fort déclin, l’espèce va s’éteindre.

Un règlement européen adopté

Mais les différents gouvernements européens ont enfin pris des décisions importantes.
L’espèce suscite heureusement beaucoup d’intérêt. En septembre 2007, un règlement a été validé par le conseil des ministres de l’Union européenne. Le poisson bénéficie désormais d’un suivi régulier dans tous les pays de l’UE.

Le règlement européen incite notamment tous les pays de l’Union européenne à :

Réduire drastiquement la pêche de l’anguille d’Europe (respect d’un quota) ;

Accentuer les opérations de réintroduction du poisson ;

Réhabiliter les habitats, notamment les cours d’eau ;

Faire en sorte que les grandes structures ne gênent pas l’anguille lors de la dévalaison (arrêt temporaire des turbines des centrales hydroélectriques par exemple) ;

Mettre en place des mesures qui permettraient de mieux contrôler l’espèce, de la tracer et d’établir des prévisions et des situations régulières de l’état de l’animal ;

Classée « en danger critique d’extinction » par l’UICN depuis 2008, l’anguille d’Europe est inscrite la même année à l’annexe II de la CITES, dans le but de renforcer l’encadrement de l’anguille et de mettre un terme à son commerce illégal.

Faire la fête, OUI !!!

Mais dans le respect de la Biodiversité de notre Planète  !!!!!!!!!!!

Agnès GIZARD-CARLIN

Ingénieur pédagogue

Agrégée d’Ecologie

Faculté de Toulouse

Agnès GIZARD-CARLIN (02-10-19)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

Sérignan - Hommage à l'écrivain à la médiathèque Samuel Beckett

Pézenas - Le Festival d'Art Lyrique

A LIRE AUSSI


 

Retrouvez toute l'actualité du département de l'Hérault Hérault-Direct.